• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    mai 2017
    L M M J V S D
    « Jan    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 247,008 lecteurs depuis avril 2009

J’ai des ailes à mes sabots : Compassion

compassion

D’autres stripes sur J’AI DES AILES À MES SABOTS

abonnezvous

Show Your Lifestyle : Duo

coupletintin

Si je pense « duo » j’ai tout de suite en image celui formé avec ma compagne de vie : Frédérique !

Lire la suite

abonnezvous

 

Ne soyons pas bêtes …

zem128m

Une nouvelle BD sur le blog de Zem – Cliquez sur l’image pour y accéder

Omnipotence

Une nouvelle BD sur le blog de Zem - Cliquez sur l’image pour y accéder

♥ ॐ 🙂 ॐ ♥

Bookmark and Share

La non-violence est la loi de notre espèce

Citations de Gandhi trouvées sur le blog  Végétalisme, respect & équilibre de Nemetona :

« Je sais qu’il faut faire son devoir sans se soucier de l’opinion des autres. J’ai toujours considéré que chacun devait agir selon sa propre conscience, même si les autres vous donnent tort. »

« Je ne demande à personne de me suivre. Chacun devrait rester à l’écoute de sa petite voix intérieure et agir en conséquence; et, si l’on n’a pas d’oreilles pour écouter, il ne reste plus qu’à faire de son mieux. En aucun cas, il ne faut imiter les autres comme un mouton. »

« La non-violence n’est pas seulement l’apanage des saints et des sages mais aussi bien de tous les autres hommes. La non-violence est la loi de notre espèce, comme la violence est la loi de la brute. L’esprit somnole chez la brute qui ne connaît pour toute loi que celle de la force physique. La dignité de l’homme exige d’obéir à une loi supérieure : à la force de l’esprit ».

« Pour moi, la non-violence ne se ramène pas à un simple principe d’ordre philosophique. Elle règle toute ma vie. Elle en est le souffle. Je sais bien que souvent je ne suis pas à la hauteur de cette règle de vie. Si j’échoue, c’est parfois en connaissance de cause, mais plus souvent en toute ignorance. C’est une question de coeur et non d’intelligence. »

« Le poète a pour mission de ranimer le bien qui sommeille au fond du coeur de chaque homme; et si son influence n’est pas la même sur chacun de nous, c’est que tout dépend de notre degré d’évolution personnelle. »

« Faire souffrir à petit feu les hommes et les animaux, faire mourir de faim et exploiter ceux qu’on a réduits à sa merci pour mieux en tirer profit, humilier et opprimer sans motif les faibles et tuer leur dignité comme cela se voit chaque jour autour de nous, tous ces actes sont autrement plus empreints de violence que le fait de supprimer une vie par simple bienveillance. »

« Les armes de la vérité et de l’amour sont invincibles, mais la faille se trouve en nous-mêmes. »

Lire l’article intégral.

Vivre d’amour et d’eau fraîche …

alainsaintogan

(Zig, Puce & Alfred – Dessin et scénario de Alain Saint-Ogan)

Je voulais partager avec vous une information concernant les personnes qui sont dans le processus énergétique de se nourrir de lumière.

Jusqu’à il y a peu j’étais très interrogatif et suscpicieux (ceux qui me connaissent savent que je suis quelqu’un qui n’a pas trop la foi aveugle, mais qui doute toujours 😉 ) concernant ce processus qui me paraissait dangeureux

J’ai essayé d’en discuter avec au moins une personne qui vit cela depuis plusieurs années, mais la convesation n’a pas pu aller bien loin. Et je comprends que des personnes qui soient dans ce processus soient un peu lasses d’avoir à toujours se justifier, mais d’un autre côté nous vivons dans un monde matériel !

et puis BINGO, la vie nous fait toujours des clins d’oeil quand on s’y attend le moins ! Et c’est ainsi que j’ai pu découvrir qu’IsaBelle, une amie très chère, est depuis 6 mois dans ce processus (en fait c’est un processus qui ne s’est pas décidé du jour au lendemain mais qui fait partie de son parcours de vie)

Alors comme je la connais suffisemment depuis une 15nne d’années, pour lui faire confiance, je reste donc interrogatif mais plus ouvert 😉

Elle n’est pas dans un état d’esprit de « rentrer dans une voie spécifique », ni dans une recherche d’une alimentation où on supprimerait quelque chose (comme le jeûne), mais au contraire dans la notion de plaisir de la vie, et vit son processus sans trop chercher à le faire rentrer dans une catégorie particulière. Elle ne dit pas que c’est une voie supérieure de la spitualité, mais simplement UNE voie possible. Elle ne dit pas qu’elle fera cela toute sa vie, simplement qu’aujourd’hui et depuis 6 mois elle vit ainsi. Elle a perdu un peu de poids mais s’est rapidement stabilisée. Elle « vit normalement », travaille, se déplace en vélo et pleine de joie et d’amour.

son site :

Ressource de lumière

(un formulaire de contact est sur le site si vous désirez entrer en contact avec elle, pour la faire venir, présenter ce qu’elle vit en conférence par exemple ou pour parler de son site sur le votre)

la vie nous réserve de drôles de surprises ! Grrrr  😉

abonnezvous

Ne craignez pas la vie

Face aux changements toujours imprévisibles du monde, l’humain a toujours cherché à le comprendre et le maîtriser. Passant de modèles « magiques » à des modèles scientifiques. Mais il serait vain de croire que même ces modèles vont « posséder » la clé qui permettra de tout maîtriser. d’ailleurs toutes les sciences actuelles sont basées sur les concepts systémiques qui excluent face à la complexité de la vie d’en trouver LA solution mais préfèrent bâtir des hypothèses et les valider ou les changer.

« Le zen est l’expérience de l’inconnu. Et devant l’inconnu, le plus souvent, le langage défaille. Pourtant, il nous faut bien oser la parole, la creuser. »

Eric Rommeluère

Si nous passons notre vie à chercher la sécurité, nous nous condamnons à une  souffrance perpétuelle dans la vaine quête de ce graal.

Et souvent en tant que bouddhistes nous sommes face à un paradoxe apparent : nous voyons que la vie est impermanence et précaire et en même temps nous prônons entre autre par l’interdépendance, la solidarité. Mais dépasser le paradoxe c’est se rendre compte que la solidarité ne supprimera pas l’insécurité mais qu’elle permet de la vivre collectivement.

«Vivre dans une société fondée sur la quête de sécurité c’est comme disputer une épreuve de rétention du souffle où tout le monde se tendrait comme la peau d’un tambour et deviendrait rouge comme une betterave. Ce besoin de sécurité est en lui-même une contradiction et une source de douleur, plus nous essaierons de l’assouvir, plus nous en souffrirons. »

Alan Watts

La troisième voie entre la soumission au « destin » et la recherche de la « maîtrise » de la vie c’est celle de l’ouverture. Et la méditation est ce qui nous permet le mieux de rentrer en contact avec notre propre impermanence.

« La méditation assise est ce qui aide à apprendre comment rester présent à sa vulnérabilité. Elle fournit le moyen de se rapprocher de ses pensées et émotions et d’entrer en rapport avec son corps. Elle sert à cultiver l’amitié inconditionnelle envers soi-même et à ouvrir ce rideau d’indifférence qui nous éloigne de la souffrance d’autrui. »

Pema Chödrön

Dans le film récent : « Clones »  les humains vivent dans la perfection par l’intermédiaire de leur clone. Jusqu’à la fin où ils peuvent redécouvrir la beauté de l’humanité même quand elle est fragile, mortelle et vieillissante.

Et la méditation nous offre cette possibilité d’arrêter de fuir notre impermanence, de résister à nos peurs et de nous ouvrir à nos fragilités.

« l’ouverture vient de l’aptitude à bien connaître ses peurs et non de l’aptitude à leur résister. La méditation apprend d’abord au pratiquant à voir ce qui se passe. Même si on continue à s’enfuir et à se complaire, on se rend compte de son manège clairement. En définitive cela ne veut pas dire que nos attachements / aversions disparaissent mais qu’on fait place à une perspective plus vaste, plus généreuse, plus éclairée. On voit son scénario et on l’abandonne pour revenir à la fraîcheur du moment présent. »

Pema Chödrön

Alors quand on s’ouvre à cet instant présent, on s’ouvre au monde, à l’humanité. C’est cette fragilité qui nous permet d’être amoureux, poète et passionné.

« Quand on examine son propre coeur et qu’on y voit ce qui est confus et ce qui est brillant, l’amer et le tendre, la découverte ne s’arrête pas à soi-même. On découvre l’univers. »

Pema Chödrön

C’est en restant en contact avec la vie qui nous enseigne la créativité comme un maître, que nous pouvons trouver la joie « malgré tous les malgré ».

« Demain n’est jamais là. Ce qui est là est le jour d’aujourd’hui, maintenant, ici.

Quoi qu’il arrive, laissez-le arriver. Vivre, c’est être en mouvement avec la créativité de la vie, à travers vos regards, vos mots, vos comportements relationnels. Sécurité, insécurité, prestige, utilité, respectabilité, tout cela est secondaire.

L’essentiel est de vivre. Alors vous devenez une lumière pour vous-même. Advienne ce qu’il adviendra.

Lorsque la créativité remplit l’aujourd’hui, tout l’avenir descend sur la terre. Le futur c’est maintenant, le futur est ici, le futur est présent éternel.

La vie est le maître toujours présent qui enseigne dans chaque situation, chaque défi, à tout moment. Nous ne sommes pas seuls ni isolés dans notre quête du sens, de la nature de la réalité, nous sommes entourés par la vie… sa pulsation, sa vibration.

Nous apprenons à être alertes et sensibles, de sorte qu’à tout moment nous sommes capables de toucher la vie, sous le fait, le mot, le geste.

Nous devons apprendre à être avec notre être, à le regarder, à l’observer, à lui devenir familier, à comprendre sa réalité et à être avec lui dans l’élégance de la simplicité, totalement libre d’effort et de recherche, et libre du désir de nous en éloigner. Dans cette austérité de la perception, de la compréhension et de la détente inconditionnelle se libèrent des énergies nouvelles. C’est l’épanouissement de l’être qui met un terme à la souffrance.

Ne craignez pas la vie ! Ne craignez pas la liberté ! Ne craignez pas l’amour ! »

Vimala Thakar

♥ ॐ 🙂 ॐ ♥

Bookmark and Share

%d blogueurs aiment cette page :