• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    mai 2010
    L M M J V S D
    « Avr   Juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 248,136 lecteurs depuis avril 2009

Ubi es, quando tibi ipsi praesens non es ?

« Ubi es, quando tibi ipsi praesens non es ? »  : Où êtes-vous, quand vous n’êtes pas présent à vous-même demande  Thomas A. Kempis. Je me pose souvent la question me concernant et c’est pour me retrouver où je suis qu’à partir d’aujourd’hui je vais faire une pause dans l’écriture de ce blog.

En fait c’est même une pause définitive je pense pour ce blog 😉

Je retourne méditer dans ma grotte qui est ouverte sur le monde, cela ne m’empêchera pas de surfer et d’aller sur des blogs amis.

Parfois on se dit j’arrête car j’en ai marre, d’autres fois, comme cela m’est arrivé je ne sais plus quand, je crois cet hiver, j’arrête parce que cela commence à bien faire, ou je fais un peu la même chose ou pas d’autre chose à dire

et puis il y a comme cette fois, le plaisir, la joie d’arrêter car la sensation d’être déjà dans autre chose

Pour info, le blog Lung Ta, a 5 ans, même près de 7 ans si on considère le site qui l’a précédé (baylot.org), il a usé trois plateformes blog (dotclear chez free, canalblog et ici wordpress).

J’ai un autre projet de blog, complètement différent, mais qui prendra quelques semaines, voir quelques mois, voir une éternité 😉 pour se mettre en place. Si vous souhaitez être tenu au courant, abonnez vous à la Newsletter (en haut à gauche) pour être averti.

La BD  ZEM continue à être publiée sur son site, et continuera durant encore quelques mois à avoir des renvoies depuis ce site. Mais là aussi si vous souhaitez continuer à suivre les exploits de ce petit sacripan ;), abonnez vous à la newsletter sur son site.

Et puis le site portail de toutes mes BD , à suivre de près. Il sera peut être amené à changer avec le nouveau projet, voir être porteur de ce projet. À voir, il est encore trop tôt pour le dire.

N’oubliez pas enfin cette nouvelle belle grande saga dans l’himalaya que nous avons commencé à trois : Lapis Lazuli.

Je reste présent aux mails reçus et vous souhaite plein de Joie dans votre cheminement

« Qui ambulat simpliciter, ambulat confidenter » (Qui chemine simplement – chemine en confiance)

Frédéric

Publicités

37 Réponses

  1. Bonne route mon ami, à bientôt et merci pour tous ces articles. Adamante

  2. 🙂

  3. bon cheminement là ou tu dois être
    merci pour pour tes articles qui me font souvent réfléchir et avancer .
    bonne route , qu’elle t’éclaire et qu’elle soit source de joies et de bonheur!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Annie :)))))

  4. Je te souhaite une bonne route, Frédéric, sur le « chemin de tes rêves », juste retour des choses à toi qui m’a permis d’accoucher des miens 😉
    Tendramicalement 🙂

  5. Merci d’avoir partagé ces instants de conscience avec nous,
    Je te souhaite beaucoup d’amour et de sérénité pour continuer sur le chemin que tu as choisi.

    Tu as été un phare pour moi, Merci 😉

    Emma

  6. Merci Frédéric d’avoir partagé ton expérience …
    Bonne route dans cette nouvelle aventure .
     » la sensation d’être déjà dans autre chose » j’aime beaucoup ce ressenti , l’importance d’être à l’écoute !
    Je t’embrasse et te dis à bientôt à travers les divers blogs.
    A bientôt frère de route

  7. merci de nous avoir offert tant de ton temps.

  8. Là est pour moi la marque du pas Joyeux , comme tu dis  » la sensation d’être dans autre chose « .

    C’est un mouvement naturel, comme un prolongement, qui prend tout ce qui est et le remet en jeu vers un pas nouveau qui est à la fois la somme de tous les pas déjà posés et le départ de tous ceux à venir .
    Je suis totalement avec Toi sur ce chemiin enthousiaste.

    Pour t’accompagner il me faut quitter l’inquiétude
    de ne plus trouver tes mots là où j’en ai l’habitude,
    apprendre à me dérouter pour que la route
    se trace d’elle même.
    Cela n’est possible que par la Présence que tu as su poser en chacun de tes pas et la confiance qu’elle fait naître.

    Alors ensemble, posons un point sur le i de Vie
    Le même point que sur le i de Joie.

    Merci Frédéric .

  9. « Pour t’accompagner il me faut quitter l’inquiétude
    de ne plus trouver tes mots là où j’en ai l’habitude,
    apprendre à me dérouter pour que la route
    se trace d’elle même.
    Cela n’est possible que par la Présence que tu as su poser en chacun de tes pas et la confiance qu’elle fait naître. »

  10. Tes posts vont me « manquer » Lung ta, j’avais pour habitude de commencer ma journée en lisant le petit dernier :-))))

    C’est tout un enseignement qui se diffusait au fil des jours dans tes mots ou ceux des autres …

    Bonne route

    Je reste fidèle à Zem :-))

    Merci pour tout

    Murièle

  11. … que se passe-t-il dans la blogosphère : deuxième site qui annonce une pause… et c’est aussi mon envie… Merci en tous cas Frederic pour toute cette bonne nourriture, amities.

  12. Tashi delek !

  13. Ah ! J’aimais bien venir par chez toi !
    Bon… si c’est l’heure pour toi de muer, alors mue !
    L’important c’est d’être bien là où on est. D’être et de vibrer. C’est la meilleur façon de vivre et de donner le meilleur aux autres aussi. Donc vogue sur ta route. rendez vous par chez moi si le cœur t’en dit. et aussi, je m’abonne à la news letter pour ton futur blog du feu de dieu … Mais que vas tu donc y mettre pour que ça prenne autant de temps ?
    En tous les cas, quoi que tu fasses et où que tu sois, je te souhaite d’accéder à l’éveil, la liberté et l’Unité que nous cherchons tous !
    Bises !

  14. Je te COMPRENDS (((-:
    moi aussi j’ai parfois cette envie et je l’ai fait et … j’ai recommencé…
    Je me sens « frère » en recherche même si je suis plus dilettante que toi, il me faudrait je pense effectuer une retraite
    bouddhiste de 3 ans 3 mois 3 jours, ça me ferait le plus grand bien!!
    Bonne route à toi en tout cas et peut-être on se re-croisera …
    tiens au fait tu connais???
    http://www.federationqigong.com/-paris-258-fr.html

    La Journée Nationale de Qi Gong est heureuse de vous accueillir pour sa 16e édition à Paris
    le dimanche 6 juin 2010 de 10h à 18h, à la Grande Pagode du Bois de Vincennes
    Adresse : 40 route circulaire du lac Daumesnil 75012 métro : Porte dorée.
    TARIF : 8€ , 5 € (Chômeurs, étudiants et personnes handicapées), gratuit pour les licenciés de la Fédération et les enfants de moins de 12 ans.
    L’entrée donne accès à toutes les activités, les ateliers sont accessibles sans inscription préalable, vous trouverez le programme détaillé sur place.
    Ateliers de pratique ouverts à tous
    Conférences pour faire découvrir le Qi Gong
    Stand librairie
    Stand restauration et bar équitable

    CHALEUREUSEMENT Frédéric
    Christian
    ((((-:

  15. Bonsoir Frédéric,
    Hier tu m’as avertie par un commentaire… c’est sûr j’aurais souhaité, aujourd’hui, de n’avoir pas à lire le mot « définitif »… fort heureusement il nous reste plusieurs abonnements à tes news letters… je n’y manquerais pas, tu le sais, et comme toi :), je reste présente par mail …
    Tous les chemins sont Le Chemin, aussi je te souhaite plein de Joie sur ton chemin et une pleine sérénité en cette sensation d’être déjà dans autre chose… Amour Joyeux Ami
    Mutti

  16. Bonne occasion de tester notre RAC (résistance aux changement), de se confronter à l’impermanence. Il y a ce lien qui s’est tissé jour après jour et qui s’est nourri de tes réflexions, de ces cailloux semés sur le chemin. Il y a Maître Zem et Tsé, Lapis Lazulli, Pâcome et … Et puis il y a nous miroir de tes cogitations et toi miroir de nos questions avec tout ce que cela génère de bouillonnement, d’échanges, de vie … Et puisque nos chemins ne sont pas seulement jonchés de Lotus, je t’offre ceux qui ont fleuri dans mon cœur des graines que tu as semé. Et comme tout ce qui nous a rapproché est ce qui aurait pu tout aussi bien nous éloigner, j’ai bon espoir que demain soit demain avec son lot d’incertitudes et de partages.
    Farternellement

  17. Bonsoir Frédéric,
    Merci pour tous tes articles, tes réponses, tes commentaires, ta présence, ta chaleur, ta fraternité, ton don de toi-même, tes lumières. « Où es-tu si tu n’es plus sur ton blog ? » Pour le moins dans mon cœur, dans NOS cœurs en lisant les commentaires déjà nombreux sur ce qui apparait comme ton dernier article ce soir.
    A la joie de te revoir ici ou là.
    A la joie de te savoir là où tu dois être
    Je t’embrasse, amicalement et fraternellement
    Emmanuel

  18. Tristesse infinie de voir disparaître votre blog que je visitais quotidiennement depuis quelques mois déjà … sans oser vous écrire des[mes] mots !
    Belle idée que de vous voir vous envoler vers d’autres cieux, ceux que vous espérez !
    merci pour tout, vous … qui vous êtes
    A très bientôt, je l’espère
    piw

  19. Frédéric,
    tu as montré qu’il est possible d’avoir une véritable pensée altruiste, non égotique, desinteréssé, tellement en décallage avec l’ambiance actuel ! Vive le Boudhisme (ne ris pas !) longue vie à ton blog (je garde cette adresse )précieusement et au suivant .

    Un peu de plagiat: « Merci pour tous tes articles, tes réponses, tes commentaires, ta présence, ta chaleur, ta fraternité, ton don de toi-même, tes lumières.  »

    j’ai particulièrement apprécié le dynamisme de ton blog tellement dynamique que je n’ai eu le temps de suivre !!! et biensur la qualité des articles,véritable trésor que je continuerai d’instruire de mes questionnements !

    Present à soi même present …au but, …à chaque matin…toujours tout re commencer.

    Sans vouloir te dérouter je sugere que tu passes de temps à autres laisser un peu de conscience sur ce blog même si il est en « calle sèche ». Ce n’est biensur qu’une suggestion!

    PENSEES D’EVEIL & d »AMITIES

  20. Merci pour vos témoignages de sympathie
    Comme le dit Lilou il faut quitter l’inquiétude de ne plus trouver tes mots là où on en a l’habitude,
    et le futur projet qui finalement se met doucement en cours (en arrière boutique pour l’instant) c’est justement comment trouver autre chose que des « simples » mots pour échanger, je ne pense donc pas qu’il y a aura de nouvelle présence sur ce blog, sauf pour vous annoncer la sortie de ce nouveau projet, mais ce futur média ne plaira pas à tout le monde certainement, mais c’est aussi savoir casser les attentes que l’on a pour s’ouvrir à ce qui s’offre, ce plongeon dans l’inconnu ou le dérangeant (la RAC de Platypus 😉 )

    Pensée d’Eveil et d’amitié pour vous tous comme le dit très justement Bleuvirus

    frédéric

  21. « Deviens ce que tu es, fais ce que toi seul peux faire. » Frederic Nietzsche
    J’irai voir Zem ailleurs et je te souhaite bon vent pour ton futur projet. Depuis le temps que je te connais Frédéric; je t’ai suivi à droite et à gauche et continuerai mes zigzags!
    Je t’embrasse mon ami.
    Arthémisia

  22. C’est aussi en pensant à toi que j’ai publié le billet de ce jour , tu devrais aimer 🙂 je viens de m’inscrire à ta news-letters – que te dire cher Lung-Ta , sinon que ton amitié m’honnore , que je te souhaite de vivre en plénitude ce que tu souhaites et dont tu nous fais part . Je t’embrasse ami bien cher

  23. Bonjour, Frederic,
    bien triste sue ton blog s’arrete mais bien heureuse, que ela marque un evolution dans ta vie j’ai vraiment beaucoup de plaisir a te lire et je repasserais relire tes article je t’embrasse très fort a bientot 😉
    Virginie

  24. paisiblement, je reçois ce message
    paisiblement, je chemine aussi, j’accueille volontiers tous tes mots sur caplibre et viendrai voir si tu alimentes encore ce blog pour notre plaisir… :o))
    douce « pause » qui continue
    plein de doux bisous ascensionnels

  25. Encore un deuil.
    Je pleure.
    Je sais bien: Tout change ! Tout passe !
    Mais aussi: Tout vient !

    Merci Lung Ta de ta présence chaleureuse.
    Merci pour toutes ces offrandes qui ont créé en moi une ouverture plus réelle sur la Vie.

    Je viendrai encore sur ce site pour y puiser matière au recueillement.

    À bientôt où que tu sois!

    Marso

  26. Ah bein moi je suis curieuse de savoir ce que tu prépares !
    des échanges msn ? des vidéo-conférences ??
    héhé …
    des échanges de visu, en vrai en chair et en os… oh oh… non ? ça existe ? lol !
    bon allez, je me demande bien ce que tu tricotes !
    bises !

  27. Quelle joie d’être en projet,
    Tendresse frédéric

  28. tu vas me manquer, moi qui reviens après une pause non définitive….
    dommage tu sais j’aimais bien venir ici me ressourcer

    ton choix est bon j’en suis certaine
    trouve ce que tu cherches

    tiensvmoi informée quand tu ouvriras un autre blog

    plein de pensées amicales, de mercis pour ton soutien au moment difficile ( il y a un an déjà )
    je t’embrasse
    Rolande.

  29. Merci à toi Frédéric pour ce que tu es.
    Pour le courage d’avoir été là.
    Pour le courage de changer.
    En cette fin de printemps de très belles fleurs colorées s’ouvrent. Je suis sûre que ton projet fait partie des ces belles fleurs qui donneront de bons fruits…
    Je te souhaite une très belle route lumineuse.
    Avec tendresse.
    Sophie

  30. […] prenez la parole Sophie on Ubi es, quando tibi ipsi praes…rolky on Ubi es, quando tibi ipsi praes…Sérénité on Ubi es, quando tibi ipsi […]

  31. Mince alors, c’était un plaisir de venir ici. Pa souvent dernièrement mais toujours avec beaucoup d’envie. C’est vrai que tes billets sont si constructifs, si déstabilisants que je choisissais mes moments de vie pour venir. J’avance de quelques pas, et je recule de tellement d’autres… quand j’étais plein d’énergie d’avancer, je venais, sûr (et toujours satisfaite) d’y trouver une réflexion pour aller de l’avant et me construire. Mais les constructions sont longues (et douloureuses), je préfère des fois rétrogradée pour mieux remettre en place… je suis si déçue (pour moi) et ravie que la vie t’entraine encore et encore.

    • Il y a en effet des moments de repos, des moments de construction et des moments ou tout devient clair : on ne sera jamais parfait tel qu’on l’imagine et que voir ce qu’on est réellement est une très belle richesse qui fait qu’il n’y a rien à chercher à atteindre tout est là et se nomme la Vie 😉

      Puisses tu trouver ce qui t’aide à avancer et à être

      frédéric

  32. Bonne nuit.

  33. Chaque fois que je viens chez toi , je ravive le regret de ne pouvoir acheter tes BD (puisque j’ai décidé que jamais je ne ferai aucun achat sur internet – c’est mon choix imposé par mes étourderies qui me mettraient dans les complications)
    Chaque fois que je vois ton apprenti Zem je craque , j’en suis fada comme on dit à Marseille ! et toujours j’en reste à espèrer qu’un jour je trouverai en Librairie ! Mes meilleures pensées cher Frédéric avec des ronrons de ma féline qui pratique la méditation à longueur de jours 🙂

  34. Sleep well…:) Se nourrir autrement et donner autrement est aussi un retour à soi.

    à bientôt j’espère

  35. […] on Blog en sommeilLungtazen (Frédéric) on Blog en sommeilLungtazen (Frédéric) on Ubi es, quando tibi ipsi praes…mocka on Ubi es, quando tibi ipsi praes…Jean on Blog en sommeilFlorence Lucile on […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :