• Catégories

  • Chaque jour est le bon

  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 250,126 lecteurs depuis avril 2009

Anarchisme

« La caractéristique générale des doctrines qu’on classe sous le nom d’anarchisme est un certain statut reconnu à l’individu.

Défenseur des libertés individuelles contre le pouvoir, l’anarchisme peut paraître une forme exacerbée du libéralisme. Mais deux caractéristiques essentielles en font une doctrine originale:

  1. L’idée qu’il ne s’agit pas seulement de protéger les libertés individuelles contre l’Etat mais d’abolir l’Etat (an-archie = absence de chef).

  2. L’idée que le libéralisme économique et ses conséquences ( « la propriété c’est le vol», Proudhon) conduit à la misère et à l’injustice, et que corollairement cette injustice ne pourra être corrigée que par une organisation collective de la production et de la consommation des biens (c’est pourquoi l’anarchisme se réclame du socialisme).

Pour concilier ces deux thèses apparemment contradictoires les anarchistes ont fourni des solutions profondes et originales: remplacer la structure étatique, où l’organisation centralisée distribue le pouvoir de haut en bas, par une association libre (dont chacun peut à tout instant se retirer), où les décisions seraient décentralisées et toujours prises par ceux qu’elles concernent; c’est cette suppression de la hiérarchie du pouvoir qu’expriment les concepts voisins d’organisation mutualiste, de fédération et d’autogestion »

Sylvain Auroux, Yvonne Weil

♥ ॐ 🙂 ॐ ♥

Bookmark and Share

Publicités

29 Réponses

  1. Oui, je suis 100% pour prendre les décisions qui me concernent, mais pour ce qui est de la libre association… il y a toujours un petit chef qui la ramène et fait tout … casser, pour parler poliment. (J’ai des exemples en tête et je ne suis pas la seule, probablement). Sans compter qu’on est pas mal d’irréductibles gaulois dans ce pays, sans compter les irréductibles gaulois venus d’ailleurs (car le modèle est universel).

    • Oui tu as raison tout rassemblement est une capacité latente de renforcer au moins l’ego d’une personne
      mais c’est à tous de ne pas laisser faire non plus 😉
      l’humain n’est pas simple 🙂
      mais c’est aussi sa richesse 😆

      J’ai vécu des expériences d’actions en groupe où les décisions étaient vraiment prises collectivement, mais c’est vrai que cela prends plus de temps le plus souvent, c’est plus simple de déléguer sa part de pouvoir à qqn et de le laisser faire 😉

      bises

  2. Ah pouvoir, ou envie de l’avoir quand tu nous tiens…
    😉

  3. —> Bonjour, cher Lung Ta,

    L’idée de l’autogestion est très intéressante, mais lorsque l’on voit comment l’homme s’autodiscipline, je crains fort que l’autogestion ne se transforme en autocratie. Dur constat quand on réalise combien chaque homme détient la solution pour une paix durable et le juste équilibre des choses.
    Encore une fois, je n’y crois pas, trop de loups sont encore dans la plaine.

    Blanche journée, chaleureusement, Jack.

    • Mon point de vue de base est peut être différent du tiens
      l’axiome , pour moi, est que chaque personne possède l’état de bouddha potentiel en lui (on peut appeler d’autre nom suivant les cultures)

      ça cest ma croyance qui dirige mes actions
      donc une croyance plutôt positive, même si elle est tempérée par la vision de la réalité :
      tous ne réalise pas cet état (dans le bouddhisme on dirait dans cette vie) et l’ego est un grand maître trompeur qui nous assaille facilement

      Alors maintenant on peut voir le côté vide du verre ou le côté plein

      Le côté vide, c’est celui que tu décris, bien sûr qu’il y a des tas de structures autogérées qui n’ont pas fonctionnées ou où un pouvoir egotique a pris le dessus.
      Mais le côté plein, c’est de regarder les structures coopératives (par exemple) qui existent actuellement et qui fonctionnent 🙂

      chaleureusement

    • Jack, j’ai changé l’adresse de ton blog dans mes liens, mais elle ne semblait pas fonctionner aujourd’hui, renvoyant au portail d’OB

      chaleureusement


  4. L’utopie contre la nature humaine, ou plutôt tenant compte de la nature humaine, mais l’utopie est devenue un gros mot, pourtant sans elle pas d’équilibre sur le fil du rasoir. AD

  5. Oui, mais ne faudrait-il pas distinguer les anarchismes de droite et de gauche ? affectueuses bises.

    • ah ?
      est ce de l’humour ? 🙂
      Pour moi ni gauche ni droite, même si évidemment on peut plus les mettre à gauche si on tient compte des valeurs plus centrées sur l’humain et le partage
      Ou peut être voulais tu parler d’anarchistes extrémistes et violents ? cela arrive aussi, souvent leur anarchisme est débordé par leur colère, pour ma part je me situe toujours dans le camps de la non-violence, même si le rapport de force doit être utilisé et avec des concepts bouddhistes intégrés

      chaleureusement


  6. Bonjour Frederic

    L’archisme, ça me va bien comme idée …sauf que pour que ce systeme soit efficace et concret ,il faut que tout le monde joue le jeu …sans chef c’est tres bien ..mais ça peut vite partir en vrille si l’auto discipline ne fait pas son apparition ..et c’ets bien cela le plus compliqué .l’humain est humain …
    je suis responsable d’une douzaine de personne a mon travail et je les gère de cette façon ,en faisant appel a leur bonne volonte , et leur auto disipline ..ce n’est pas toujours evident ,mais avec le respect et la logique ,ça se passe tres bien ..
    AMitiés
    Gérard

    • tout dépend du cadre d’intervention

      si je prends ton exemple, là où tu es responsable, est il dit que le groupe dans lequel tu es doit fonctionner en autogestion ?
      sûrement que non, si j’ai bien compris
      c’est toi en fonction de ta façon de voir l’être humain dans le système qui cherche à lui donner plus de place
      mais du coup les personnes sont prises en tenaille entre le désir de se rapprocher un peu de qq chose où chacun aurait plus de marge de manoeuvre et le fait qu’une entreprise (si c’est dans une entreprise que tu travailles) n’est ps du tout démocratique, mais se rapproche plus d’un système théocratique (où le dieu serait le gain financier)
      à mon avis c’est en effet très difficile pour que cela fonctionne bien

      Sinon oui c’est très difficile de gérer qq chose en autogestion, cela parait plus simple d’une manière dirigiste, mais les résultats sont ils meilleurs ? par expérience je dirais qu’on n’en a pas la preuve, et plutôt celle du contraire

      bon courage à toi pour continuer en ce sens en tout cas

      chaleureusement

  7. et oui l’anarchie, ce n’est pas n’importe quoi. Sommes nous prêts à vivre ainsi ? je ne pense pas – je ne sais pas mais le pouvoir attire trop. bonne soirée

  8. Et l’humain perd ses repères aussitôt qu’il a les mains libres ….habitué que nous somems d’être assisté si j’ose dire …
    Gérard

    • Oui en effet Gérard, mais ne peut on aussi dire l’inverse ? Quand l’humain a les mains libres il peut enfin choisir les repères qui lui semble les plus appropriés ? 🙂

      chaleureusement

  9. Je crois que c’est dans un des volumes de la série « Le monde du non-A  » que Van Vogt, auteur SF, avait décrit une société (les vénusiens ?) où chacun faisait ce qui était nécessaire à la survie de la communauté, et, en temps de danger, sans souci pour sa sécurité personnelle. Mais j’ai lu ça il y a très longtemps et je ne saurais donner plus de précisions. Cela m’avait paru très tentant, comme régime politique…sans politique !

    • tu as raison je ne me rappelais plus de cela (il s’agit bien des Vénusiens) bon il faudrait que je relise le cycle, j’avais préféré Dune pour ma part, le Non-A (mince je ne trouve pas dans les caractères le symbole non-A ) m’avait été bcp plus abrupte à lire (j’étais jeune ado)
      la chose qui m’avait bcp marqué c’était le nexialisme (je ne me souviens plus le nom du héros qui pratiquait cette science) c’était mes premiers pas dans l’holistique et le systémique, 15 ans plus tard j’étudiais la médecine Holisitique grâce à Michel Dogna et encore 10 ans après je commençais ma formation de thérapeute systémique avec les familles.
      merci pour ce rappel Mifa
      bises

  10. Juste en passant, car en ce moment je n’ai pas le temps de suivre, et chez toi cela va trés vite !!!

    Dans la tribu indonésienne des « hommes fleurs » une communauté d’homme palabre pour toute nouvelle décision pendant une heure un jour une semaine et plus encore jusqu’à que tous soient d’accord.

    Si une voix s’élève encore à l’issu de ce temps écoulé, son auteur quittera la tribu pour aller fondé une autre « maison à parole » plus loin dans la forêt.

    Sont-il des anarchistes ? (ce terme parait complétément décallé dans leur environnement.) Ce sont des hommes « libres »!

    Mais ce qu’il y a de dégradant chez nous ce ne sont pas les hommes politiques ! c’est le système à l’intérieur duquel ils se meuvent !!!

    Certes nous avons besoin d’un « système » vu notre nombre ! mais pas d’un qui tourne en rond comme cela, et ensemence toujours les mêmes graines d’injustices, malgrés les apparences. Certes aussi nous ne naissons pas égaux, malgré ce que l’ont dit et la vie est un combat ! (ne révons pas …) à nous d’anoblir ce « combat » par le choix des valeurs que nous choisirons de défendre, si le système nous en laisse la possibilité; sinon on peut toujour revenir à l’anarchie.

    B.v

    • le terme anarchiste est un terme récent et en effet certaines tribues actuelles ou par le passé ont pu montrer des modes de fonctionnement solidaires et respectueux

      en afrique existe (existait ?) l’Arbre à Palabre , où on se réunissait (en général les vieux sages) pour résoudre un pb communautaire

      Ces modes de fonctionnement sont peut adaptés au monde libéral mondialisé et sont donc en général détruits
      à nous de participer à modifier le système mondialisé pour l’adapter aux fonctionnements locaux et non l’inverse

      Les systèmes n’existent pas en eux-mêmes et nous en serions prisonniers, ils ne sont que l’émanation des éléments qui les composent suivant les relations qu’ils mettent en oeuvre
      ce qu’il nous faut changer ce sont donc les relations que l’on met en place
      relations avec nous-mêmes
      avec notre entourage proche
      avec notre façon de consommer
      de travailler
      de voyager
      etc…

      chaleureusement


  11. oh merci je trouve là un joli rebond à un commentaire récent déposé chez moi…
    ça tombe bien… comme toujours..;)

    belle fin de jour à toi
    namasté

  12. Oui, c’est en effet ma trajectoire (à force d’erreur); « démarche qualité » dans tous les domaines, du professionnel au familliale;

    Le reste n’est que temps perdu !

    Enfin, reste encore un brin de révolte ! je dirais de gout pour l’anarchie (au sens de déstabiliser les logiques en place … un brin seulement!) mais aussi une énergie propre à adapter les anciens systèmes au gout actuel cad dans le sens du service et de la rapidité ( mais pas de la vitesse !!!).

    Merci pour le « raccourci » trés abouti ! j’en prend bonne note, fréderic ! ! !

    • Je suis le roi des raccourcis 😉 (Louis XVI aussi dans une certaine mesure 😆 😳

      (je tiens à préciser que je n’utilise la guillotine que pour mes havanes :lol:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :