• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    décembre 2009
    L M M J V S D
    « Nov   Jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 248,573 lecteurs depuis avril 2009

Les bons réflexes… de la bonne humeur !

Extrait d’un article lu sur Mon Conseil Santé :

Dépression Saisonnière, Trouble Affectif Saisonnier (TAS), Blues de l’hiver, d’octobre à janvier, la diminution de la longueur du jour donc des heures d’ensoleillement, affecte l’humeur des personnes qui habitent dans l’hémisphère Nord. 3 à 5 % de la population (enfants comme adultes) dont une majorité de femmes est plus affectée et présente les symptômes d’une dépression saisonnière ou TAS.

Les symptômes

– un état de fatigue chronique et de somnolence durant le jour

– une instabilité caractérielle, tristesse, irritabilité, perte d’intérêt

– des troubles de la concentration

– une baisse de libido, un désir de s’isoler

– une faim excessive pour le grignotage sucré en particulier.

La dépression saisonnière est une vraie maladie, il ne s’agit pas de paresse ou de faiblesse de caractère et à l’heure actuelle, on connaît aujourd’hui des traitements simples pour la combattre. Cette pathologie résulte d’un manque de lumière, il suffit de combler cette lacune pour retrouver la forme.

Le besoin de lumière

Le Docteur Frederick Cook, explorateur du Grand Nord au XIX° siècle, avait enduré avec ses hommes 68 jours d’obscurité permanente et il nota qu’au fur et à mesure qu’ils plongeaient dans les ténèbres de l’hiver, les hommes devenaient moroses, pessimistes. C’est l’exposition à la lumière du feu qui semblait leur faire le plus de bien.

La lumière a un effet important sur l’amélioration de l’humeur et notre énergie. Elle contrôle les fonctions essentielles du cerveau émotionnel et la plupart des instincts vitaux du corps tels que l’appétit pour la nourriture, l’attrait sexuel, l’envie d’explorer et de rechercher la nouveauté.

Les yeux captent la lumière et la transmettent au cerveau. La lumière stimule l’hypothalamus qui régit toutes les hormones du corps : qui agit sur l’appétit, la libido, les cycles du sommeil, les cycles menstruels, la régulation de la température, le métabolisme des graisses, l’humeur et la prise de décision dans l’action.

Les méthodes d’exposition

L’exposition naturelle à la lumière consiste à prendre l’air une heure par jour dans la nature, laisser pénétrer le maximum de lumière dans le logement, augmenter la luminosité des pièces en jouant avec des miroirs. Ce sont quelques moyens naturels pour se prémunir de cette affection.

Avoir une activité physique régulière est considérée par le Dr Andrews Weil comme le deuxième traitement de la dépression saisonnière.

La luminothérapie est un autre moyen mis à notre disposition pour lutter contre le TAS. Elle consiste à s’exposer quotidiennement à une lumière d’intensité élevée de 2 500 à 10 000 lux. Les séances durent de 30 minutes à deux heures et se font à heure fixe. L’efficacité est supérieure le matin et la thérapie dure de une à trois semaines.

Ces séances peuvent être faites à la maison en utilisant une lampe portative, une dizaine de séances en début d’hiver permettrait de contrecarrer la dépression.

La luminothérapie va permettre de redonner au corps la dose de lumière nécessaire au bon fonctionnement du système hormonal et de permettre le bon équilibre entre la mélatonine et la sérotonine.

On peut coupler luminothérapie et activité physique en pratiquant cette dernière dans une salle éclairée avec des lampes dont l’intensité se situera entre 2 500 et 4 000 lux. Une étude a démontré l’efficacité de cette technique pour lutter contre le TAS (4).

Le simulateur de l’aube (personnellement je l’utilise depuis des années, et j’en suis très content, mes réveils ont vraiment changé. ) est une autre façon de traiter le TAS en utilisant le principe de la luminothérapie à travers une lampe d’aube. On retrouve alors le réveil ancestral déclenché par le lever du soleil le matin. Cette lampe éclaire la chambre progressivement pendant l’heure précédant le réveil, pour atteindre une luminosité de 250 lux. Cette méthode de réveil naturel progressif est efficace pour réduire les symptômes de la dépression saisonnière, augmenter l’énergie, améliorer le mental, déclencher dans notre organisme une sécrétion de cortisol (hormone antistress), elle parait supérieure à la luminothérapie classique.

Le simulateur de l’aube régule notre horloge biologique en indiquant à notre organisme les synchronisateurs jour/nuit. Cela permet également de mieux s’endormir grâce à l’imitation d’un coucher de soleil. Le simulateur d’aube permet donc le matin, de se réveiller de façon naturelle et le soir, de s’endormir rapidement.

Dépression saisonnière et omégas 3

Chez les Islandais on observe peu de dépression saisonnière, l’action des omégas 3 est déterminante dans ce constat. La communauté scientifique dans son ensemble reconnaît aux omégas 3 des poissons gras, des propriétés relaxantes, anti-déprime et régulateurs des émotions.

Autres :

Le magnésium est indispensable au corps pour notre régulation émotionnelle, la prise de 100 à 300 mg par jour est un minimum vital chez un adulte atteint d’une dépression saisonnière.

En phytothérapie, le millepertuis, la valériane, l’aubépine sont traditionnellement utilisés.

Le safran avec le safiréal vient de démontrer son efficacité et nous rappelle le bien fondé de certaines médecines ancestrales.

Bernard DOUTRES- Pharmacien DU Diététique et Nutrithérapie

Lire l’article dans son intégralité.

♥ ॐ 🙂 ॐ ♥

Bookmark and Share

Publicités

19 Réponses

  1. Salut

    Oui je connais bien cet etat de fait …c’ets ce qu’il m’arrive chaque hiver avec plus ou moins d’intensités …le manque de lumiére du soleil ,me fait rentrer peu a peu dans un blues qui dure toute la saison … il faut dire aussi que dans le region parisienne ,le soleil est tres impermanent …
    Bonne journée
    Gérard

  2. Merci, Docteur !
    J’ai pas besoin de dépression saisonnière pour déprimer, je déprime très bien toute seule !
    🙂

  3. S’il y a plus de dépressions aujourd’hui en France est-ce à cause de la lumière?
    Vivant dans le Nord, je ne crois pas qu’il soit indispensable dans notre pays d’être pourvu de lampe spéciale. Il suffit de sortir au grand air (il y fait toujours plus clair que dans les maisons), de marcher, de profiter des jours ensoleillés pour recharger les batteries.

    Juste pour dire qu’on ne nous vende pas encore des choses inutiles qui consomment de l’énergie.

    Bonne faim d’année Frédo! 🙂

    • Tu as raison chère Yog il faut faire attention à ne pas retomber dans du consumérisme pour tout
      bon mais là pour sortir prendre la lumière, chez nous c’est un peu dur en ce moment

      😆

      bises et bonne fin d’année à toi aussi (assez mangé pour moi 😉 )

      • Bah, entre deux averses, ca devrait le faire quand même…
        Je suis très attirée par ce type de produit. Mais le prix me rebute. Alors je n’ai pas encore cédé à la tentation. Dis-moi, est-ce que ton appareil génère des CEM ? Et comment t’en protèges-tu ?
        Bises

        • Bonjour Françoise

          Le prix, oui c’est un handicap, pour notre part nous ne regrettons pas du tout cet investissement.

          Pour les CEM, je suppose que cela veut dire qq chose comme courant électro-magnatique ?

          Dans notre précédente maison, tous les interrupteurs étaient des télérupteurs (courant faible continu) et concernaient des prises de courant (pas de point d’éclairage central), la nuit il suffisait donc de passer au tableau pour mettre tous les télérupteurs en position off pour couper tout courant alternatif dans la maison.

          Dans notre (vieille) maison actuelle (que tu connais), où nous ne sommes que locataires pas de tels procédés.
          Alors deux choses :
          – le réveil aube n’est pas près de notre lit (donc tête), mais sur une commode. Mais c’est une protection toute relative (d’autant plus qu’on ne sait pas s’il n’y a pas des fils électriques qui ne passent pas dans les murs ou au dessus de nos têtes dans les plafonds ! – dans notre précédente maison, nous n’avions fait mettre aucune « araignée » électrique, donc pas de fils électriques dans les planchers, tout était sous les plinthes-)
          – un géobiologue nous a donné un diagramme a mettre sur tous les appareils et points électriques pour se protéger de ces rayonnements, nous les avons consciencieusement collés (ce qui questionne toujours les électriciens qui viennent travailler à la maison), il nous a dit que cela avait amélioré le tout, on le croit sur paroles 😉

          Maintenant au delà de ces courants, il y a maintenant les ondes « wifi » type téléphone portable, internet etc
          on en parle moins et en dehors du petit autocollant, on n’a rien fait
          et on s’en porte pas plus mal

          😆

          bises et je te souhaite plein de tendresse à recevoir et à donner pour 2010

          • Merci pour ces renseignements. Oui CEM = Champ Electro-Magnétique. Ces petits dessins qu’il y a sur tes prises fonctionnent-ils pour toutes les maisons ?
            A bientôt !
            Françoise C

            • elles fonctionnent dans ma tête au moins 😆
              Le géobiologue avait retesté et m’avait dit « tout est OK »
              après … 😉

              chaleureusement


              • Mouais… je n’ai pas ta foi, ma foi !

                • j’ai pourtant pas bcp de foi ! 😉

                  comme un électricien viendra chez moi et me dira « j’ai mis votre installation à la terre » et je le croirai car je n’ai pas la compétence pour vérifier
                  ben là, c’est un peu pareil 😉
                  la personne avait l’air contente du résultat 🙂

                  bises


  4. Oui le simulateur d’aube me faisait un bien fou (un mode panne 😦 en ce moment), je me réveillais seule tranquillement, reposée et prête à l’action…. comme ce bout de rideau laissé ouvert qui me permet de voir l’aube directement (un peu tardif en ce moment c’est vrai mais bon, il est le bienvenu)… avec un grand bol d’air frais fenêtre grande ouverte tous les matins…

  5. Pour les plantes, les animaux et, bien entendu, les hommes… Le soleil, c’est la vie !
    Chaque été, les médias nous présentent le soleil comme un danger absolu… Nous pensons que c’est notre devoir, en tant que spécialiste du bronzage, de faire un point le plus sincère et le plus complet possible sur le rapport de notre peau, de notre corps et, plus largement encore, de notre vie avec le soleil.
    Faut-il le rappeler, le soleil, comme l’air ou l’eau, est essentiel ; non seulement à notre santé et notre bien-être mais tout simplement à notre vie. Comme à celle des plantes ou des animaux.
    Mais il est possible que les excès ou les mauvaises conditions d’exposition au soleil puissent créer de graves troubles de la peau chez certaines personnes dites à risque. Le débat reste largement ouvert.
    Depuis la nuit des temps, on célèbre les vertus de l’héliothérapie notamment pour la santé des os. Le soleil est avant tout le grand pourvoyeur de vitamine D que notre alimentation ne nous amène qu’à hauteur de 10 %, l’être humain recevant 90 % de ses besoins en vitamine D, la vitamine du soleil, par la peau.
    Le soleil, par ailleurs, c’est la lumière sans laquelle l’homme, comme toutes les espèces vivantes, ne peut vivre.
    Alors, s’il est évident que nous vivons une époque dominée par le principe de précaution où tout fait peur, pour le meilleur ou pour le pire, il est temps de nous poser les bonnes questions.

    L’ Héliothérapie

    Depuis des temps immémoriaux jusqu’au siècle dernier, les humains ont adoré le soleil pour ses vertus thérapeutiques, mais de nos jours, nombreuses sont les personnes qui évitent le soleil. De plus en plus de scientifiques de renommée internationale se mobilisent contre ces développements. Les humains ont en effet besoin d’exposition à la lumière du soleil afin de produire suffisamment de vitamine D, nécessaire à la lutte contre le cancer du sein, des ovaires, du colon, de la prostate, des testicules, de l’utérus, de l’œsophage, du rectum, et de l’estomac aussi bien qu’à la santé des os et de bien d’autres maladies comme les troubles cardio-vasculaires. Le soleil procure en fait beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients. De nombreuses études de photobiologistes, d’héliothérapistes et de dermatologues reconnus arrivent toujours à la conclusion que la lumière du soleil est essentielle pour la survie humaine.

    Pour l’ensemble de ces raisons, et pour un constat malheureusement partagé par tous les chercheurs internationaux comme quoi sous nos latitudes, une carence grave de vitamine D des populations durant l’hiver (faute d’ensoleillement suffisant) est source d’apparitions de nombreuses maladies…, l’apport de vitamine D procuré par l’usage de cabines solaires peut être recommandé. Ceci dit, il ne s’agit pas d’en user de façon excessive! La France a en la matière une législation très développée qui garantit une parfaite sécurité de soins. Pour en savoir plus sur les cabines solaires et leur bon usage pour pallier cette carence préjudiciable de vitamine D : http://www.pointsoleil.com

    • Cher anagramme, ceci ressemble fort à un publicité tout simplement, non ?

      et rappelons la prudence qui est demandée face à l’exposition en cabine de bronzage, ce qui ne correspond pas du tout à ce qui est écrit dans l’article que j’ai mis sur mon blog, pas d’amalgame Anagramme 😉 :

      Le Centre international de Recherche sur le Cancer de l’OMS (CIRC) à Lyon, vient d’ajouter les appareils de bronzage – bancs et cabines – sur la liste des cancérigènes avérés (groupe 1), comme le tabac et l’arsenic.

      Le CIRC appuie cette décision sur les résultats d’une recherche publiée dans la revue Lancet Oncology. Les auteurs de l’étude font une méta-analyse des nombreuses publications qui établissent la relation entre bronzage artificiel et augmentation du risque de mélanome. Pour le président de l’association Sécurité solaire, Pierre Césarini, cette décision est la bienvenue. Elle « est importante, car elle donne du poids aux messages de prévention [que nous adressons] aux consommateurs » explique-t-il.

      Autre son de cloche en revanche, chez les marchands de soleil, qui dénoncent cette nouvelle classification. En France le groupement Point Soleil, spécialiste du bronzage en cabine, met en ligne un site Internet vantant les mérites des appareils de bronzage, avec un slogan pour le moins accrocheur : « Le soleil c’est la vie ».

      Plus forts que le Soleil…

      Jouant habilement sur les mots, ce professionnel oublie juste de préciser que le soleil artificiel, lui, peut être mortellement dangereux. La chose est bien documentée par l’OMS depuis 2005 et le CIRC persiste et signe. « L’exposition aux UV artificiels avant l’âge de 30 ans augmente de 75% le risque de mélanome » insiste-t-il. Ce n’est donc ni par hasard ni par erreur que les UV artificiels ont été placés sur la même liste de produits cancérigènes que le tabac ou l’arsenic.

      D’autres professionnels du bronzage mettent en cause la crédibilité des résultats de l’OMS. L’Association des Salons de Bronzage du Québec estime par exemple que « cette discussion n’aurait pas lieu si une compagnie pharmaceutique vendait du soleil »… Réponse cinglante de Pierre Césarini : « Franchement, le CIRC qui fait partie de l’Organisation mondiale de la Santé ne peut être taxé de défendre des intérêts commerciaux ».

      Rappelons que les solariums et autres lampes à UV émettent des rayonnements beaucoup plus forts que le soleil de midi en plein été ! Or l’abus de soleil est la principale cause des mélanomes malins, la forme la plus grave des cancers cutanés. En France, 6.000 nouveaux cas de mélanomes sont diagnostiqués chaque année…

      chaleureusement

  6. j’ai besoin de la luminothérapie dans notre pays tunis ne trouve pas . merci

    • Il est maintenant facile, grâce au net, d’acheter par correspondance du matériel,
      Il faut aller voir sur le site de Mireille, elle parle de ce qu’elle connait, et il y a des liens pour acheter les produits, après on peut comparer qualité et prix avec d’autres sites

      Mais en Tunisie, la nature n’offre pas la possibilité d’une luminothérapie gratuite ? 😉

      chaleureusement

      frédéric

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :