• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    novembre 2009
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 248,582 lecteurs depuis avril 2009

« Se faire du bien » plutôt que de « faire le bien. »

relaxation

(dessin de Matthieu Forichon)

Résumé d’un article lu sur Inventerre

« Le système capitaliste peut d’autant mieux régenter l’ensemble de la société que celle-ci se transforme en une masse amorphe d’individus aussi peu organisés que possible, juxtaposés les uns aux autres, assoiffés de réussite personnelle et n’ayant d’autre visée que de « se faire plaisir » dans l’immédiat, au gré de leurs envies du moment.

Au fond, pour le capitalisme, la meilleure population, la plus réceptive, la plus docile, la plus enthousiaste serait une population complétement atomisée et infantilisée, dont les liens de solidarité seraient réduits à des échanges groupusculaires, fusionnels et festifs, une population dont les membres n’auraient plus rien en commun que le projet de jouir ensemble, de « s’éclater » indéfiniment, ou le but de la vie serait de « se faire du bien », plutôt que de faire le bien. »

Alain Accardo

Lire l’article intégral.

abonnezvous

Publicités

23 Réponses

  1. La base de tout le systeme capitalisme c’est l’avidité , un des poisons de l’esprit, et pour moi le bouddhisme ne peut être qu’anti capitaliste

    c’est ce que dit le vénérable Budhadasa

    http://michel1955.blogspot.com/2009/04/le-dhamma-selon-le-venerable-buddhadasa.html

    un lotus pour vous toutes et tous

  2. Salut Frederic

    Tout a fait d’accord avec cette vison des choses ..c’ets qu’ils savent nous orienter ces medias et gouvernements !
    Lorsque l’on voit toute cette frenesie acheteuse pour les fêtes de fin d’annes !
    Amitiésd
    Gérard

  3. En fait, ce sujet me paraît nous amener à réfléchir sur l’AVIDITE… « La base de tout le systeme capitalisme c’est l’avidité » nous dit Michel…. et Gérard nous dit : » ils savent nous orienter ces medias et gouvernements ! »….
    La question reste : Pouvons faire le bien » face à l’avidité… générale…

    L’avidité …la soif de …
    « trishnâ » en sanscrit…

    Chaque fois que « je » désire, que « je » convoite, que « je »souhaite posséder, m’approprier du plaisir, que j’espère… même, le bonheur …
    Chaque fois que « je » me complais dans mes habitudes, que « je » recherche toutes formes de sensations… toutes formes d’extase sensorielle ( sensuelle ou spirituelle) …
    Chaque fois que « je » m’attache à une idée, à un idéal, et même lorsque « je » m’imagine et espère le changement, la transformation ; chaque fois que « je », aspire à être autre que ce que dans mon ignorance « je suis ».
    Chaque fois que « je » désire… devenir…
    « Je » vis dans la soif…. « Je » vis dans l’avidité !
    Cette « soif » est à l’origine de la construction du « moi » et de sa durée « psychologique »…

    Ainsi est, l’assujettissement au Samsara….

    Il nous reste à trouver, SANS LE DESIRER, et sans s’y ATTACHER, les plus simples moyens de s’en sortir… hihihi !!! 😉
    Alors, peut-être…« Essayons »… la méditation… et l’Amour inconditionnel pour tous les singularités du « moi-je » …
    🙂 🙂 🙂

    • mais …
      « Chaque fois que « je » désire, que « je » convoite, que « je »souhaite posséder, m’approprier du plaisir, que j’espère… même, le bonheur …
      Chaque fois que « je » me complais dans mes habitudes, que « je » recherche toutes formes de sensations… toutes formes d’extase sensorielle ( sensuelle ou spirituelle) …
      Chaque fois que « je » m’attache à une idée, à un idéal, et même lorsque « je » m’imagine et espère le changement, la transformation ; chaque fois que « je », aspire à être autre que ce que dans mon ignorance « je suis ».
      Chaque fois que « je » désire… devenir…
      « Je » vis dans la soif…. « Je » vis dans l’avidité !
      Cette « soif » est à l’origine de la construction du « moi » et de sa durée « psychologique »… »

      ne suis je pas tout simplement un être humain ?????

      • Oui absolument !
        Mais le pb est que ce comportement semble d’une manière universelle amener la souffrance
        et je pense qu’on a tous la sensation qu’on peut être plus que simplement ce je
        et certains semblent avoir montré la voie en ce sens
        il s’agirait bien d’une voie donc pour être humainS totalement

        frédéric ॐ


      • Mais… OUI, nous sommes des êtres humains,…

        Mais… sommes- nous « humains », uniquement en cette forme matérialisée, psychologiquement organisée autour de la sensation d’un moi personnel, ne se préoccupant quasi incessamment que de « son passé » ou de « son avenir », ses attitudes et ses comportements conditionnés lui échappant sans cesse pour vivre simplement, et consciemment, le présent ?
        Sommes-nous uniquement cet être humain là … assoiffé de plaisirs sensoriels pour lui-même au détriment d’autrui … qui ouvre grand la porte à la formation d’une société « capitaliste » (et pas seulement) se dotant de dirigeants réjouis de pouvoir dominer et régenter une population « d’humains » dociles, gavés d’émotions fortes …
        … « complètement atomisée et infantilisée, dont les liens de solidarité seraient réduits à des échanges groupusculaires, fusionnels et festifs, une population dont les membres n’auraient plus rien en commun que le projet de jouir ensemble, de « s’éclater » indéfiniment, ou le but de la vie serait de « se faire du bien », plutôt que de faire le bien. »

        Comme Gérard le dit, « il ne faut pas confondre le bonheur et l’illusion du bonheur »…

        Etre attentif, prendre conscience de ce qui est à l’origine de la construction du « moi » de ce qui produit sa naissance, son existence, puis sa disparition… c’est prendre conscience des causes de la souffrance… humaine… et de saisir clairement que le bonheur et la paix de l’esprit ne résident pas dans la forme psychologique de l’être humain.

        • mais qu’est-ce que ça peut faire que ce soit du bonheur ou une simple illusion de bonheur, du moment qu’on est heureux ? 😉

          • En fait si on est heureux et d’une manière durable, la question ne se pose en effet pas il me semble
            ce qui s’avère c’est que souvent nous prenons pour des causes du bonheur des objets qui ne le sont pas
            mais c’est à chacun d’en prendre conscience, il ne s’agit pas tant qu’il y ait une personne extérieure qui dise ceci est bon , ceci ne l’est pas nous devons faire notre expérience
            c’est pourquoi souvent on dit que l’expérience n’est pas transmissible, sinon nous comprendrions très vite ce qui est primordial dans la vie, ce que comprennent des personnes en fin de vie, ou qui ont vécu une perte particulière dans leur vie

            je t’embrasse

            (¯`·._.·[ frédéric ]·._.·´¯)

    • L’image de moi & le désir se nourrissent mutuellement, il faut donc en effet à un moment créer une fêlure dans le processus pour commencer à briser ce cercle (samsara) infernal

      merci à toi Mutti 😆

      frédéric ॐ


  4. euh ce que tu dis me fait penser à : …être avide de pratiquer pour se délivrer du samsara… c’est un poison aussi?

    si c’est pour soi même, oui

    plus dur encore…

    la soif de Justice et de bonheur pour tous les êtres…c’est de l’avidité?

    un lotus pour vous toutes et tous

    • Le bonheur pour tous les êtres… c’est « justice »… et ce ne peut-être qu’un Vœu impersonnel guidé par une compréhension juste de ce qui est… pour exercer notre pratique….
      Grand bien à toi,
      Mutti

      • oui, je dirais même c’est logique à partir du moment où on effleure la vacuité, faite de l’interdépendance et de l’impermanence, nous n’avons pas d’autres choix, c’est comme une évidence

        Merci à toi Mutti

        frédéric ॐ


    • de bonnes questions… pour le mental 😆
      cela peut lui permettre de lâcher prise 😉

      qui pose ces questions d’avidité ? 😉

      amitié

      frédéric ॐ


  5. Nous sommes peut être en train d’accumuler ..
    avant une dispersion.

  6. Je pense qu’il ne faut psa confondre ..le bonheur et l’illusion du bonheur ..
    Gérard

  7. Point de vue que je partage pleinement !
    (J’ai dû écrire des choses comme ça aussi, moins profondes sans doute, mais dans cet esprit)

    Merci pour ta visite et ta collaboration à mon dictionnaire éventuel:
    Il ne me reste qu’à ajouter le mot convexe à mon dico, merci !
    Que dirais-tu de:

    Convexe: concave vexé

    Je citerai ton blog si tu veux.

    A+ JCP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :