• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    novembre 2009
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 248,582 lecteurs depuis avril 2009

Devises positives

Dino Attanasio

(dessin Dino Attanasio)

Depuis quelques temps je mets presque quotidiennement, en haut à gauche du blog, une devise positive en lien avec l’article du jour :

devise

Ce genre de pratique est issue du lodjong. Ce texte bouddhiste tibétain du X° siècle, dont le titre signifie « Entraînement de l’esprit » est une méthode pour développer « L’Esprit d’Eveil » , la Bodhicitta.

C’est Atisha, un grands maîtres indiens qui l’introduisit avec le bouddhisme au Tibet. Il en reçut l’enseignement de Serlingpa en Indonésie.

Durant la retraite traditionnelle de trois ans, trois mois, trois jours, son étude requiert six mois d’études. Ce texte est un ensemble de maximes à étudier par coeur (souvent traduites en français par le terme « Slogan » surtout grâce à la vulgarisation apportée par Pema Chödrön ). Ces slogans faciles à retenir suivent le pratiquant toute sa vie.

C’est dans le lodjong qu’on trouve aussi une méditation particulière nommée « Tonglen » (« donner & recevoir») qui a été vulgarisée par Sogyal Rimpoché dans son « Livre tibétain de la vie et de la mort », nous exerce à développer concrètement notre compassion, notre attention aux autres.

On peut lire des commentaires de ce texte dans « L’alchimie de la souffrance » de Djamgoen Kontrul.

Une anecdote concerne l’arrivée d’Atisha au Tibet. Invité à aller enseigner au Tibet. il avait entendu dire que les Tibétains étaient des êtres doux, bons et accueillants, il décida d’amener avec lui son serviteur, un Bengali au caractère très colérique pour pour avoir quelqu’un qui lui ferait pratiquer le lodjong. Mais en fait il dit par la suite qu’il aurait pu s’en passer, les Tibétains étant moins bons qu’on ne le lui avait dit.

J’ai repris le principe des « slogans » en tant que « devise positive » qu’on peut se rappeler régulièrement dans notre vie quotidienne.

Par ailleurs j’utilise Twitter comme « lieu de stockage » pour les anciennes devises.

(POUR INFORMATION EN 2013, J’AI ARRÊTÉ CETTE PRATIQUE DEPUIS DÉJÀ PAS MAL DE TEMPS, MAIS LES ABONNÉS PEUVENT  RETROUVER EN BAS DE CHAQUE INFOLETTRE QU’ILS REÇOIVENT QUOTIDIENNEMENT, UNE PHRASE INSPIRANTE POUR LA JOURNÉE)

abonnezvousBookmark and Share

Publicités

11 Réponses

  1. Ainsi les mots nous portent ..à notre porte.
    A la manière d’un heurtoir.
    Chaque fois que nous les laissons résonner en nous. Merci Frédéric .

  2. merci Frédéric

    eh bien moi je vous donne l’adresse du site que fréquente ma fille 🙂

    http://www.reussirsavie.org/

    il y a aussi des petites phrases « inspirantes », comme dit l’auteur 🙂

    Belle journée positive à tous 🙂

  3. Moi qui croyait que c’était Monsieur Coué qui avait inventé la pensée positive…Que néni, cela vient aussi du Bouddhisme… Tout compte fait, mieux vaut étudier les textes anciens, tout y est…;-)

    • Coué en est l’inventeur moderne 🙂
      On parle d’inventeur pour « découvreur » d’ailleurs, on dit d’une personne qu’elle a inventé un trésor !

      bon ceci dit les phrases dont je parle, sont pour moi des « rappels » mais il ne faut pas croire qu’une phrase a en soi le pouvoir de nous changer, ce sont les croyances qui peuvent nous changer (dans un sens ou un autre) dire donc une phrase sans que cela parte de nos tripes cela ne changera rien, sinon qu’inconsciemment on se dira je veux être cela mais je sais que je ne le suis pas
      c’est pourquoi la pensée positive est à manier avec précaution pour que ce ne soit pas un couvercle qu’on pose sur la cocotte minute !

      bises

      frédéric 🙂


      • C’est rigolo toutes ces images qui bougent.

        Une phrase dite en boucle peut-elle nous reprogrammer ? Nous faire changer en profondeur… Je me rapelle bien d’un message où tu en parlais quand même.
        A bientôt !

        • Bonjour Françoise

          Je ne pense pas qu’une phrase puisse nous changer en profondeur
          Je ne pense pas avoir dit cela (ou alors je me suis mal exprimé ?)
          car je ne suis vraiment pas un fana de la « pensée positive » aussi surprenant que cela puisse peut être paraître (?)
          voilà ma croyance, appuyée sur mon expérience, professionnelle comme personnelle :

          ce qui est important c’est la motivation, la foi, la confiance interne (et qui ne peut être ni décidée, ni jugée, de l’extérieur)
          c’est elle qui va porter le mécanisme de résilience ou de transformation
          elle pourra utiliser un outil comme une phrase positive
          mais une phrase positive sans ce premier travail de confiance, comme je le dis plus haut,est un risque fort de refoulement qui créera l’effet inverse : une explosion violente du processus nié

          bises

          frédéric 🙂


  4. Cela m’a fait penser à un texte court, qui demande sans doute quelques explications, et justement il existe un très court commentaire dans un livret pas cher du tout. Plutôt que d’encombrer ton blog, j’ai mis une page ici :
    http://leblogdemifa.over-blog.fr/pages/entrainement-de-l-esprit-2021672.html
    (et mon nouveau Winchose auquel il manque mon logiciel photo favori m’a rajouté deux heurs de travail, avec la complicité du scanner qui fait n’importe quoi !!!)

  5. Merci, je vais voir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :