• Catégories

  • Chaque jour est le bon

  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 248,581 lecteurs depuis avril 2009

Le nectar du sage

cyclades_naxos_sunset

Eveillons nous… à la vie

« Étudier le bouddhisme est s’étudier soi-même.

S’étudier soi-même est s’oublier soi-même.

S’oublier soi-même est être illuminé par toutes choses. »

Dogen

« Le soleil couchant à l’horizon de la ville, l’ascension en spirale de la buse variable, l’intrépidité inquiète de la mésange bleue, l’innocence insolente de la jeune beauté qui passe; le sourire de l’homme mûr, dont les petites rides autour des yeux attestent des soleils intérieurs, l’indulgence de la vieille dame à la jeunesse et à la folie…

Tout cela et bien d’autres choses encore – contemplées avec un regard désintéressé – constituent le nectar du sage. »

Jacques A . Bernard, Le sage a dit,  Editions Julliard, 1997

Demain un autre billet sur ce regard

♥ 🙂 ♥

Bookmark and Share

Publicités

18 Réponses

  1. Du nectar à ne pas laisser partir en fumée…de cigare!
    Bises

  2. s’étudier soi même et s’oublier soi même, n’est-ce pas paradoxal ? 😉
    la photo est superbe et me donne envie d’oublier mes contraintes et de partir ..
    Belle journée à toi Frédéric

  3. Un miroir nous renvoie notre image ..
    Etudier, observer, comment il est fait ..
    Passer de l’autre côté..
    Patiement enlever l’apprêt..
    Pour qu’il devienne transparent .

    • Un jour, Baso pratiquait zazen quelque part devant le dojo.Son maître, Nangaku, qui passait par là, le voit et lui dit :
      « Hé, encore en train de faire zazen !? Mais dis-moi : as-tu un objet quand tu fais zazen ? As-tu un objet dans ta pratique ? »
      Baso répond : « Oui, c’est pour devenir bouddha. »
      Nangaku ne dit rien, mais avisant une tuile à ses pieds, il la ramasse et commence à la frotter contre un gros rocher lisse. Il était en train de polir la tuile.
      « Maître, que fais-tu ? » demande Baso.
      « Je fais un miroir. »
      A présent, Baso ne fait plus du tout zazen. Fixant son maître, il lui dit :
      « Comment peux-tu faire d’une tuile un miroir, simplement en la polissant ? »
      Nangaku réplique alors :
      « Et toi, comment peux-tu devenir bouddha en faisant zazen ? »
      :mrgreen:

  4. le nectar du sage est un beau nectar, j’aimerais avoir ce regard.
    j’attends la suite.
    bises amicales.

  5. […] prenez la parole mabes sur Flor de Lunaphuntsok sur Flor de Lunarolky sur Le nectar du sageLilou sur Le nectar du sagemarc sur Un maître parfait ?Muttifree sur Un maître […]

  6. […] sur Le grand ennemi de l’éthique, …lungtazen sur Regardlungtazen sur Le nectar du sagelungtazen sur Regardlungtazen sur Regardbérangère sur Erreurs et mise en diffic…Mifa […]

  7. […] La vie est un cheminement pour se trouver, entièrement. Les premiers pas sont de prendre conscience qu’il faut se connaître soi-même. […]

  8. […] tel qu’il est, l’espace que vous traversez, ouvrez vos cinq sens, comme on l’a vu dans les 3 billets sur le […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :