• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    août 2009
    L M M J V S D
    « Juil   Sep »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 248,573 lecteurs depuis avril 2009

Réflexion sur l’énergie de la Constellation du LION

lion

(Love Dessinateur : Frédéric Brrémaud  Scénariste : Federico Bertolucci   Editeur : ANKAMA)

Voici un texte de réflexion sur l’Energie de la Constellation du LION (Pleine Lune le Jeudi 06 Août à 01 h 56) reçu de l’association LE SENTIER et que je partage avec vous

Note-clé du signe : Je suis cela et cela c’est moi

– Energie de la Volonté,de la connaissance concrète ou de la science

Lorsque le Soleil passe dans le signe du Lion, un afflux de vitalité favorise l’expansion de la personnalité. En prononçant la note clé du Lion : « JE SUIS CELA et CELA c’est MOI », chacun de nous ressent naturellement résonner en lui le « JE SUIS».

Cependant, le « JE SUIS n’est que CELA » indique que nous sommes aussi une entité individuelle en interaction avec la vie qui nous entoure. Tous ces JE SUIS qui émergent de CELA ont une variété de qualités, de capacités, de formes et de natures. La voie pour sortir instantanément de cette jungle des JE SUIS, d’avoir la conscience de n’être qu’une vague de l’océan, de ne pas tomber dans l’illusion primaire de la conscience limitée à la personnalité.

La sagesse enseigne de reconnaître ses propres limitations. En même temps, il ne faut pas se sous-estimer. Une légère surestimation est recommandée plutôt qu’une légère sous-estimation. Se sous-estimer rend timide, solitaire et ralentit les progrès. Oser est une qualité dans le service mais en même temps, cela ne doit pas conduire au désastre.

Pour décider si une action humaine est bonne, il faudrait également s’interroger sur le système de valeurs qui voue un culte immodéré à la Technique, au prix de la désacralisation du Vivant. Cela entraîne la dépossession de tout ce qui charpente notre humanité et pourtant le monde qui nous entoure est déjà trop aride et appauvri d’amour. Pour qu’existe une politique réellement humaine, celle-ci ne doit plus être subordonnée aux artifices destructeurs de l’Economie et de la Technique.

Rébellion et Compassion, c’est peut-être aussi ce que devrait être une politique idéale : à la fois s’opposer aux excès des puissants et partager un peu de la souffrance des faibles pour l’alléger. Mais l’une ne va pas sans l’autre. C’est pourquoi nous devons, dès maintenant, nous donner les moyens de redécouvrir et parfois reconstruire ce qui fait de nous des êtres pleinement humains, dans le respect de la Vie.

Comment témoigner qu’une vie meilleure est possible sans risquer de heurter ceux auxquels on s’adresse lorsqu’ils n’ont pas les mêmes repères symboliques ? Il semble que l’exemplarité et les mots justes, ceux qui touchent le cœur de l’autre et l’invitent à devenir meilleur, ne peuvent être perçus que dans un face à face sensible. Penser dans le cœur et parler depuis le cœur sont des pratiques à adopter dans son activité quotidienne. Lorsque ceci est réalisé et plus quelqu’un reste connecté, plus il reflète la Vérité.

Car au-delà d’une certaine distance le discours se technicise, se refroidit et son impact s’amenuise. Et l’on est alors tenté de compenser cette force de conviction perdue par un regain d’autorité. Le défi qui se présente à chacun de nous est donc de retrouver la bonne attitude émanant de l’intérieur. C’est peut-être cela aussi, la puissance : dévoiler en douceur, par la parole, un monde intérieur, sans l’imposer ni l’exposer.

Et si nous pouvions « collaborer à notre propre évolution », comme dit Sri Aurobindo, voilà qui serait encore plus fascinant que d’empiler des savoirs. Qui n’a jamais manipulé son propre corps, sondé les rouages secrets de la conscience – des cellules de ce corps – pour voir ce qui peut sortir de là, s’il y a un bout justement, un moyen par lequel on puisse attraper le prochain mouvement : déclencher le mécanisme de la nouvelle espèce ?
L’énergie du cœur contient en elle-même le mécanisme du changement et point n’est besoin de le désirer puisqu’il est là. Il suffit de le vivre.

🙂

Publicités

23 Réponses

  1. qu’est-ce qu’ils font le lion et le zèbre, ils dansent ou ils se battent ?

  2. texte de réflexion en effet et qui a besoin d’être lu très attentivement pour que nous puissions en »tirer la substantifique moelle »..J’y reviendrai..merci!

  3. très interessant ! merci ! witney

  4. j’y vois une danse .. et ce qui m’a surprise surtout c’est l’étreinte du zèbre et le lion « dans ses bras » heu enfin pattes alors que le Lion est tout le temps représenté dominant 🙂

  5. Un face à face sensible..

    Quand l’Etre prend la parole,
    La forme s’efface .
    Ainsi le zèbre approche le lion
    et seule notre raison dit
    ce n’est pas possible, voyons..

  6. Qu’en est-il ? ce qui compte c’est de s’aimer en sèmant … 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :