• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    juin 2009
    L M M J V S D
    « Mai   Juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 250,065 lecteurs depuis avril 2009

Un lieu pur & non corrompu

flou

Dans un précédent commentaire, nous échangions sur l’esprit, suivant le bouddhisme, la nature fondamentale de l’humain, au-delà de la dualité, l’éveil déjà en nous. En fait il s’agit par la méditation de trouver ce lieu sain en nous, comme le décrit Andrew Cohen :

« En chacun de nous, il existe un lieu qui est resté pur, non corrompu et non affecté par le monde extérieur. Nous devons toucher cet endroit extrêmement tendre. Il s’agit d’un lieu très sensible, c’est là que nous ressentons l’amour – c’est là que surviennent la tendresse et la compassion, sans que l’intérêt personnel entre en jeu. »

Un lieu pur & non corrompu

mardi 18 juillet 2006

En fait il s’agit par la méditation de trouver ce lieu sain en nous, comme le décrit Andrew Cohen :

« En chacun de nous, il existe un lieu qui est resté pur, non corrompu et non affecté par le monde extérieur. Nous devons toucher cet endroit extrêmement tendre.

Il s’agit d’un lieu très sensible, c’est là que nous ressentons l’amour – c’est là que surviennent la tendresse et la compassion, sans que l’intérêt personnel entre en jeu. »

Publicités

11 Réponses

  1. on peut comprendre qu’il existe un « lieu » en nous non corrompu par le monde extérieur, mais ce qu’il m’est difficile à appréhender c’est qu’il soit également non corrompu par notre monde intérieur.. c’est à dire que je pense que l’on ne naît pas « vierge » ni pur donc on ne « n’est » pas, comment être alors ?
    Sans compter que ce « lieu saint » en nous, est-ce que c’est qq chose de stable ou de mouvant ?
    oh mon Dieu j’aurais pas dû lire ça ce matin 😉
    Bon week end à toi 🙂

    • Tout d’abord il s’agit d’un lieu SAIN et non sainT 😉
      Ensuite ce lieu, (on pourrait parler plutôt d’état) est toute la base du bouddhisme et de sa pratique, c’est ce qu’on appelle la nature réelle de l’esprit, c’est ce que l’on apprend à contacter par la méditation, pour nous permettre de vivre toujours en lien avec cet état, ce qu’on pourrait appeler l’Eveil
      Quand on le laisse se déployer en nous, il n’y a plus de saisie d’un MOI (qui existe toujours d’une manière relative) et cela EST.
      Mais si cette approche peut nous être immédiate, partielle ou totale, permamente ou temporaire, il y a en attendant tout un tas de niveau qui sont maculés de notre attachement à notre « ego », notre image de nous-mêmes (attachement à une permanence de cette image, àl’existence intrinsèque de cet ego, etc…)
      Nous sommes donc bien faits de nos histoires, de celles de notre famille, de notre contexte de vie, de ses mythes, mais il y a un état, un lieu, ou tout se déploie au delà, mais il n’est plus alors question du moi dont on parlait précédemment.
      Pour Dieu manifestement, la terre continue à tourner, il n’a pas du se rendre compte que tu avais lu tout cela hier 😆

  2. j’aime bien la photo
    on dirait une femme devant la mer.. une femme chauve 😉

    • C’est en effet une femme devant la mer, le côté flou la rend apparemment chauve
      c’est bien symptomatique de notre vision de l’image de soi, de l’autre
      nous croyons être tel que nous nous voyons 😉
      et le premier qui dit « chauve qui peut » … :mrgreen:

  3. écoute, shariputra,
    tous les phénomènes sont vides,
    ils ne sont ni purs, ni impurs

    le pur lui meme ne peut se concevoir que par rapport à l’impur
    le »pur » lui même est conditionné

    je pense qu’il y a la un reliquat d’idéalisme platonicien sous la plume d’andrew cohen
    qu’il y ait cet endroit et qu’il soit particulièrement tendre , je suis tout à fait d’accord. mais que cet endroit soit pur et non affecté par le monde extérieur, ça n’est pas loin de laisser rentrer de nouveau ,par la porte de derrière…. »l’âme »
    j’accepte de me laisser totalement « corrompre » par l’univers et qu’il ne reste rien d’ inconditionné en moi.
    car je ne suis pas moi ,mais je participe à la vie ,je fais partie de la vie..
    ouf! patient suivant…

    • Je suis entièrement d’accord avec toi sur cette interrogation sur le mot pur qui est empreint de culture chrétienne je trouve aussi
      le mot sain me va bien par contre, même s’il y a un bon jeu de mot dans notre langue 😉
      Je suis en totale harmonie avec cette notion de se laisser corrompre par l’univers, car il n’y a rien à corrompre ultimement et rien n’est corrompu comme le disait Avalokiteshevara à Shariputra

  4. mon Dieu, quand on le touche cet endroit, on n’a plus de problèmes, on oublie tout et on est, tout simplement…c’est d’une beauté et d’une simplicité rare….(et encore gratuit, lol!)

    bises Lung Ta

    • Oui c’est cela on est
      ceci dit je ne suis pas sûr qu’on n’ai plus de pb, la vie continue, et elle amène son lot de souffrance, mais nous ne sommes plus touchés de la même manière
      ainsi TOUS nous mourreront , qu e nous ayons touché cet endroit ou pas, mais nous ne mourrirons pas tous dans le même état d’esprit
      Je t’embrasse

  5. « mais nous ne sommes plus touchés de la même manière »
    et c’est ce « mais nous ne sommes plus touchés de la même manière » qui change tout !
    le mot « état » me parle beaucoup plus que le mot « lieu »
    Merci de ton explication
    (il faudrait que je comprenne pourquoi certaines choses que je lis ici – comme ta réponse à mon 1er comm- ou que je lis chez Lilou me font pleurer, il faudrait que je comprenne ce qui se cache derrière cette émotion – le désespoir de me dire que je ne connaitrai jamais l’Eveil sans doute 😀

    • Ce que tu dis est très important (comme d’habitude 😉 ) :
      le désespoir de me dire que je ne connaitrai jamais l’Eveil sans doute
      C’est en effet quelque chose qui (m’)apparaît dans la pratique, en devenant conscient de notre fonctionnement mental normal nous prenons conscience de l’étendue du travail restant à faire, du long chemin à suivre, jusqu’à l’éveil, et cela peut amener plutôt un état dépressif et anxiogène.
      Mais paradoxalement, c’est justement le fait d’ouvrir les yeux qui nous permet de voir cette confusion, et qu’est ce l’éveil sinon cette ouverture des yeux ?
      Bien sûr on répondra : oui mais la confusion
      Alors lire le billet du jour
      je t’embrasse

  6. […] être avoir le courage de voir cette double facette de l’esprit qui s’exprime en soi  : cet état primordial et en même temps l’esprit qui se moque du moi qui (se) prend la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :