• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    juin 2009
    L M M J V S D
    « Mai   Juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 248,136 lecteurs depuis avril 2009

Une voie de garage de luxe

medit

Avec la pratique de la méditation, on peut accéder a des territoires transcendants de son être ce qui peut permettre une détente, une paix, un développement de l’intuition, un rééquilibrage général, un apaisement de la douleur, une meilleure projection et mise en œuvre de nos possibilités, ou provoquer tout un tas d’expériences extrasensorielles.

Mais tout ceci, si cela arrive éventuellement, n’est pas la fin de la méditation, n’est pas son but, n’en est même pas un avantage quand, au contraire, il peut en être un frein, un piège et une voie de garage.

La méditation, mouvement non cérébral de la conscience humaine, n’est pas un moyen pour atteindre une fin, c’est un état d’être global : l’ainsité.

« L’approche contemplative consiste à tourner son attention vers l’intérieur et à observer, derrière le voile des pensées et des concepts, la nature de la conscience originelle qui sous-tend toute pensée et permet leur formation. (Matthieu Ricard)

« Le véritable but de la méditation est de demeurer dans la conscience nue, quoi qu’il se passe ou ne se passe pas dans l’esprit » (Mingyour Rimpoché)

Publicités

19 Réponses

  1. « il me faut rester en contact avec le courant souterrain en moi. c’est ce que je puis atteindre de plus élevé et de meilleur : reposer en moi-même, « ruhen in sich ». Il n’y a rien d’autre. Si je cherche en dehors de moi, si je me détache de moi même, de mon âme pour ainsi dire, je suis perdue, malheureuse, incapable de comprendre le sens des choses. Oui, « reposer en soi ». Mais il faut se reprendre à y travailler sans cesse. »
    Etty

  2. je voudrais préciser que Etty entend se reposer dans le sens d’obtenir la paix en soi (ruhen in sich) et non pas reposer dans le sens d’être tranquille pomme chips (ce qui en allemand se dit liegen)
    une fois de plus pour certains concepts je trouve que la langue française manque de vocabulaire par rapport à l’anglais (love, like, do qui renforce les deux notions précédentes) et l’allemand (lieben, habe gern) dans les deux cas c’est : j’aime
    (mon préféré reste Wanatagasudidesu (je t’aime en japonais) 🙂

  3. PS j’aime beaucoup la photo
    ce cadre est propice à la méditation non ? 😉

    • certainement
      la contemplation ouverte d’art, de lieu, de musique, est cette méditation , où nous sommes ouverts à la vie en nous et en dehors de nous
      et il y a la méditation où aussi nous cherchons à entrer directement dans cette vie en nous, en cherchant à diminuer le risque que le mental n’aille ailleurs, nous la pratiquons face au mur
      et le mur peut être aussi propice à la méditation que le plus beau paysage 😉

  4. didessous, didessus, ça prouve que les japonais se disent rarement je t’aime.

  5. je suis bien loin de cette méditation dont je suis certaine qu »elle est essentielle.
    j’essaye de me concentrer je ne suis même pas encore sur la voie de garage,
    mais je trouve un certain réconfort et un réel appaisement.
    bisous.

  6. @ Marc, ahahahaha c’est pas beau ça d’être jaloux de ma grande connaissance en langue ! 😉

  7. j’ai toujours du mal, à m’assoir, apparement ce n’est pas (encore) pour moi dans la vie, mais ce que je remarque, par contre, est qu’au beau milieu du tumult des pensées, n’importe où, je peux me « brancher » sur mon intérieur, et faire ainsi un peu de place, pour le Moi, pour la paix…et aussitôt fait, je me sens bien, là, ou avant je me sentais stressée….et c’est énorme!!!

    tendresse, Lung Ta

    • C’est évidemment très difficile de parler en mot du ressenti de la méditation
      Je pense que tout le monde peut s’asseoir en dehors de qqs pesonnes souffrant de qqs pathologie psychiatrique peut être ?
      Mais ce n’est pas pour cela que c’est facile en effet
      le mental est toujours là qui nous dit wake up
      mais l’éveil est justement dans cette immobilité dynamique, pas dans le mouvement brownien de nos pensées
      Il est bon et précieux de pouvoir trouver cette paix en soi, qq soit les évènements extérieurs, et qd on a cette capacité , on peut justement s’asseoir (zazen) pour aller plus loin au delà de la paix, dans la vie

  8. C’est un état d’être…et aussi un état de lumière, d’amour … et de cet état émane une grande sérénité .

    • Amour serait pour moi en effet le mot le plus fort , le plus proche pour décrire ce qui se passe, mais ce mot est déjà tellement chargé d’autres images… 😦

  9. Juste à lire ces mots on se sent déjà mieux 🙂

    • Les mots sont des fenêtres !
      mais ils peuvent aussi êtres des murs !
      (Un livre de Marshall Rosenberg, sur la Communication Non-Violente)

  10. Se recentrer pour trouver son écoute du monde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :