• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    juin 2009
    L M M J V S D
    « Mai   Juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 250,065 lecteurs depuis avril 2009

L’Invention de la réalité

realite

«Si quelque objet extérieur te chagrine, ce n’est pas lui, c’est le jugement que tu portes sur lui qui te trouble. Il ne tient qu’à toi d’effacer ce jugement de ton âme. Si c’est ta disposition propre qui te chagrine, qui t’empêche de rectifier ton dessein?»

Marc Aurèle

Ce que nous prenons pour une réalité n’est qu’un montage créé par l’esprit. C’est cette construction qui nous amène les sentiments de bonheur ou de malheur.

« Mon Dieu, donne moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d’accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux. »

Marc Aurèle

Il y une différence entre «les choses qui sont en notre pouvoir et celles qui nous dépassent». On peut tel le Roi dans le Petit Prince ne commander qu’à ce qui nous obéit. Lutter contre ce qui n’est pas en notre pouvoir est une perte d’énergie qui va créer de la souffrance en nous.

Notre oeuvre est de reconnaître nos croyances (ce que nous croyons être la réalité) pour qu’elles aient moins de prise sur nous, comme le titre du roman de Balzac : « Les illusions perdues ».

En quoi découvrir nos croyances peut changer notre vie ?

Dans l’épilogue du livre « L’Invention de la réalité » , Paul Watzlawick mentionne quatre conséquences de l’affirmation selon laquelle on construit entièrement sa propre réalité:

La tolérance

«Si nous voyons le monde comme notre propre invention, nous devons admettre que tout un chacun en fait autant. Si nous savons que nous ne connaissons jamais la vérité, que notre vision du monde convient seulement plus ou moins, comment pourrions-nous alors considérer les visions des autres comme démentes ou mauvaises.. .»

La responsabilité

«Vivre dans un monde constructiviste, c’est se sentir responsable, au sens profondément éthique du terme, non seulement de nos décisions, de nos actes et de nos rêves, mais dans un sens beaucoup plus large, de la réalité que nous inventons». Nous pouvons aussi dire éthique dans le sens que lui donne Boszormenyi-Nagy d’éthique relationnelle : recherche de justice et d’équité dans les relations

La liberté

«Cette totale responsabilité implique une totale liberté. Si nous avions conscience d’être l’architecte de notre propre réalité, nous saurions aussi que nous pouvons toujours en construire une autre, complètement différente» .

L’invention de la réalité

«Le constructivisme n’invente pas ou n’explique pas une réalité indépendante de nous. Il montre au contraire qu’il n’y a ni intérieur, ni extérieur, ni objet, ni sujet, ou plutôt que la distinction radicale entre sujet et objet – à l’origine de la construction d’innombrables «réalités» – n’existe pas, que l’interprétation du monde en fonction de paires de concepts opposés n’est qu’une invention du sujet, et que le paradoxe débouche sur l’autonomie» .

C’est peut être alors le début de la sagesse ….

Publicités

18 Réponses

  1. ….n’est qu’un leurre !
    un miroir aux alouettes !

    il faut regarder l’envers du miroir

    bon jour

    • Oui mais attention de regarder l’envers du miroir c’est donner vie à un miroir
      il n’y a pas non plus de miroir ! 😉

      belle journée à toi aussi

  2. Si je m’attendais !!! 😉

  3. …pour tout avouer
    quand j’ai mis mon commentaire
    je ne voyais pas cette photo extraordinaire
    riche
    en symbole
    riche
    en évasion

  4. En plissant les yeux pour regarder cette photographie, j’aperçois des oies du Périgord, qui posent par couples.
    C’est ma réalité du jour.

  5. ou des autruches…

  6. Merci pour nos devoirs de vacances…

  7. « Ce que nous prenons pour une réalité n’est qu’un montage créé par l’esprit. C’est cette construction qui nous amène les sentiments de bonheur ou de malheur. »

    La liberté
    «Cette totale responsabilité implique une totale liberté. Si nous avions conscience d’être l’architecte de notre propre réalité, nous saurions aussi que nous pouvons toujours en construire une autre, complètement différente» .

    Même dans la pire des dictatures, ce n’est encore une fois que l’image que nous en avons. mais la liberté serait de savoir mettre notre responsabilité en mouvement. Les hommes endormis ne sont pas libres.

    Bonne journée Lung!

  8. J’ai finalement mis mon grain de sel – sur mon blog. Ta conclusion (en réponse à Marie-R) est parfaite ! 🙂

    • Parfaite ? tu veux dire conforme à ta perfection 😆
      comme tu le dis dans ton billet c’est en effet une très bonne nouvelle et ensuite au travail ! c’est ce sur quoi je rebondis dans le billet de ce jour 8)

  9. C’est vrai que entre ce que l’on croit voir et la réalité il y a un gouffre. La phénoménologie l’a bien montré. bises.

  10. […] aller dans le sens de Watzlawick le fait de savoir que la réalité est plus complexe que ce qu’on en perçoit n’est pas quelque […]

  11. je cherchais des info sur le constructivisme et je tombe sur des axiomes de MArc Aurèle !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :