• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    juin 2009
    L M M J V S D
    « Mai   Juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 250,065 lecteurs depuis avril 2009

Elections européennes : quels choix faisons NOUS ?

dechetsnucleaires

Le problème du système ultra-libéral ou capitaliste, c’est qu’il vit à crédit. Ce n’est pas pour rien que dans le programme pour se faire élire, le Président de la République Française prévoyait de permettre aux Français de pouvoir s’endetter plus, et entre autre pour le logement, grâce à un endettement non plus basé sur la capacité de rembourser mais sur la valeur du bien acheté, partant du principe qu’en cas de non paiement c’est le bien qui rembourse le prêt. Depuis les subprimes américaines et la crise sont passées par là et on n’en parle plus.

Mais tout notre système vit à crédit, la grosse difficulté c’est qu’il n’y aura personne au-dessus de nous pour racheter nos stupidités. Un des  meilleurs plus mauvais exemples est l’énergie, nous consommons plus que nous pouvons produire sur du long terme, mais tant que nous pouvons consommer, nous consommons, et tant pis pour nos enfants et petits enfants et leurs descendants. Par ailleurs nous consommons en France une électricité pour très majeure partie issue du nucléaire. Or nous nous endettons sur l’avenir ici aussi, d’abord parce que nous ne savons pas retraiter les déchets ultimes qui vont durer des miliers d’années, et là encore ce sera à nos descendants de gérer ce que nous avons créé, et ensuite parce que le coût réel et inconu de ce qu’il faudra faire pour ces déchets sur toutes ces années n’est pas intégré dans le prix de l’électricité.

Alors comme arrivent les élections européennes, il nous faut commencer à mettre en oeuvre un vote qui permette l’élection de députés plus près de la réalité, de notre concret, de nos désirs.

Campagne nationale « Agissons pour une Europe sans nucléaire »

Consultez notre évaluation des réponses des candidats aux élections européennes du 7 juin :

Très satisfaisantes :

Europe Ecologie ; NPA ; Europe Décroissance ; liste de Jacques Borie (Europe Démocratie Espéranto, circonscription Nord Ouest)

Sortie rapide du nucléaire, économies d’énergie, énergies renouvelables, prise en compte de la santé avant les intérêts financiers, réorientation de la recherche sur les énergies d’avenir, réalisme face à la toute puissance de la science, bonne connaissance des enjeux internationaux.

• Sur la bonne voie :

Corinne Lepage (liste Modem, circonscription Nord) ; Jean-Luc Bennahmias (liste Modem, circonscription Sud-Est) ; Parti de Gauche (position antinucléaire contrariée par son tête-à-tête avec le PCF au sein du Front de Gauche)

Sortie à moyen terme du nucléaire, non renouvellement des anciennes centrales nucléaires, soutien aux économies d’énergie et aux énergies renouvelables, prise en compte de la santé avant les intérêts financiers, réorientation de la recherche sur les énergies d’avenir, réalisme face à la toute puissance de la science, bonne connaissance des enjeux internationaux.

• Décevant :

liste de Farhad Daneshmand (Europe Démocratie espéranto, circonscription Centre)

Sortie du nucléaire trop éloignée, croyance dans la techno-science, contradiction sur le soutien à la recherche dans les énergies renouvelables et le versement de subventions européennes au nucléaire…

• Dans l’impasse pronucléaire :

Parti Socialiste ; Debout la République ; UMP (n’a pas répondu mais Mme Dati a donné le ton dans sa réponse aux jeunes UMP : http://tinyurl.com/mgmt9z ) ; PCF (n’a pas répondu mais reste aveuglément pronucléaire)

Financement massif du nucléaire et saupoudrage pour les énergies renouvelables pour le décor, soutien à la construction de l’EPR et à la dissémination du nucléaire à travers le monde avec les risques de conflits catastrophiques que cela engendre, croyance dans la techno-science et le productivisme, qui nous ont menés dans l’impasse, pour s’en sortir…

Voir le détail des réponses des candidats sur :http://europe-sans-nucleaire.org



Réseau « Sortir du nucléaire » – Fédération de 840 associations

http://europe-sans-nucleaire.org

Élections européennes :

le Réseau « Sortir du nucléaire » a évalué les candidats

– Europe écologie et le NPA prennent leurs responsabilités face à l’urgence écologique

– L’UMP et le PS se contentent de vagues déclarations sur le « développement durable »

– La position officielle du Modem reste encore à découvrir…

– Le Parti de Gauche est « coincé » par son tête à tête avec le très pronucléaire PCF.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » a interrogé les principaux partis à propos de la politique énergétique qu’ils entendent promouvoir au niveau européen. Voici le bilan de cette consultation.

Europe Écologie et le NPA ont apporté des réponses très satisfaisantes. Il faut d’ailleurs rappeler que les Verts et le NPA sont adhérents du Réseau « Sortir du nucléaire ». Europe Écologie et le NPA se prononcent pour une sortie rapide du nucléaire, ont intégré la question des déchets radioactifs et des risques, mais aussi les enjeux démocratiques (passage en force du lobby nucléaire) et géostratégiques (prolifération nucléaire sous couvert du nucléaire civil), ainsi que les questions de l’emploi et du social (promotion des économies d’énergie et du développement des énergies renouvelables, qui sont de véritables gisements d’emplois).

Le Parti de Gauche a eu l’honnêteté de reconnaître que, dans le cadre du Front de gauche qui l’unit au PCF, il n’était pas possible d’avoir une position commune sur la question du nucléaire. Le Réseau « Sortir du nucléaire » est très attentif à l’évolution du Parti de Gauche, qui s’est déclaré favorable à la sortie du nucléaire, et appelle le PCF a reconsidérer sa position pronucléaire.

Lors de la campagne présidentielle de 2007, le Modem et François Bayrou n’ont pas pris position contre le nucléaire, en critiquant néanmoins l’opacité du lobby atomique. Pour ces élections européennes, seuls Corinne Lepage (CAP21, tête de liste Modem dans le Nord) et Jean-Luc Bennahmias (ancien Vert) ont répondu, se prononçant pour des alternatives au nucléaire, mais à moyen ou long terme. Finalement, la position « officielle » du Modem reste encore à découvrir !

Comme chacun a pu le constater, l’UMP et le PS ont repoussé au maximum le moment d’entrer en campagne et, qui plus est, évitent soigneusement tout débat pouvant remettre en cause l’énergie nucléaire, qui est pourtant un sujet de société crucial.

Le Parti Socialiste a répondu de façon ambiguë, voire hypocrite, se prononçant pour ITER (fusion nucléaire) et pour les réacteurs dits « de 4e génération », bien que ces deux technologies pour l’heure inexistantes absorbent plus de 80% des crédits européens pour la recherche énergétique. Ce positionnement vide de sa substance le soutien de principe que le PS exprime pour les énergies renouvelables et les économies d’énergie. Reconnaissant le problème que posent les déchets nucléaires, le PS soutient pourtant du rôle que la France entend jouer dans le déploiement international du nucléaire !

L’UMP n’ayant pas daigné répondre au questionnaire du Réseau « Sortir du nucléaire », le seul élément dont nous disposons est la fameuse interview de Mme Dati, numéro 2 sur la liste d’Île-de-France, lors d’un meeting des jeunes UMP, où elle a démontré son incompétence, confondant allègrement électricité et énergie. Il est vrai que M Sarkozy lui-même avait été défaillant sur ce sujet lors de la campagne présidentielle. En résumé, l’UMP soutient totalement la politique pronucléaire de l’Etat… sans pouvoir ni savoir justifier cette option.

Parallèlement à ce questionnaire, le Réseau « Sortir du nucléaire » a lancé une campagne de pétition par cartes postales, appelant les citoyens à interpeller les listes sur ces questions énergétiques. Cette campagne (http://europe-sans-nucleaire.org) a rencontré un grand succès, ce qui témoigne une fois de plus du véritable divorce entre les citoyens et les partis dominants : malgré la crise écologique, malgré les déconvenues de l’industrie nucléaire française (retards et surcoûts considérables des chantiers des réacteurs EPR de Finlande et de Flamanville ; fuites d’uranium au Tricastin et ailleurs, etc.), l’UMP et le PS restent enfermés dans le carcan d’une idéologie productiviste et scientiste inapte à penser le futur énergétique et écologique de l’Europe.

=> Voir le détail des réponses des candidats sur :http://ninucleaire-nieffetdeserre.org/spip.php?rubrique44

NB : l’Alliance écologiste indépendante (AEI) ne figure pas dans ce document. En effet, nous avons reçu une réponse assez satisfaisante… mais qui ne correspond pas à la réalité : par exemple, le candidat de l’AEI dans le Sud-Ouest, le présentateur TV Patrice Drevet, soutient ouvertement l’industrie nucléaire. Il est donc nécessaire que l’AEI se positionne clairement (que ce soit POUR ou CONTRE le nucléaire)

Publicités

6 Réponses

  1. bien entendu j’irai voter
    je n’ai pas encore fait mon choix définitif, je suis très sensible au nucléaire, mais également à tous nos soucis de société. l’avenir de mes petits-enfants et de ceux du monde me préoccupe, encore quelques jours pour essayer de faire confiance à un mouvemet politique…le plus sincère….
    non je ne suis pas négative, mais dubitative
    bonnes réflexions .

    • Oui les élections devraient nous amener à cette réflexion et ensuite au suivi de ceux qu’on a élu pour voir s’ils tiennent leur parole, ou voir si l’on est toujours en harmonie avec l’adaptation qu’ils peuvent en faire suivant le contexte

  2. et le nucléaire , ou plutot le non-nucélaire, faira bien partie de mon vote…on a tout ce qu’il nous faut, donné par la terre, l’air et le solei…;pourquoi fabriquer ce qu’on a déjà?

  3. Y a de quoi se réjouir des résultats de ce dimanche…Ce n’est qu’un début!
    Me vl’a revenue de ma longue retraite…pouvoir visiter les blogs amis! A+ Sonam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :