• Catégories

  • Chaque jour est le bon

    mars 2009
    L M M J V S D
        Avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Pages

  • Archives

  • J'ai été heureux de vous accueillir, vous les

    • 248,582 lecteurs depuis avril 2009

LES SEPT FACTEURS D’EVEIL

concentrationrelax

Les sept facteurs d’éveil sont les sept qualités que le bouddha a décrites qui, lorsqu’elles sont complètement développées et équilibrées, nous permettent d’atteindre l’éveil.

Ces sept qualités sont l’attention, l’investigation, l’énergie, la joie, le calme, la concentration et l’équanimité.

La première qualité est l’attention : sati

Nous devons observer tous les objets qui se présentent à notre conscience avec attention, compassion et détachement. Le détachement n’est pas le rejet. En étant détaché nous pouvons prendre de la distance et trouver le calme et la paix. Ce n’est pas une paix ordinaire, c’est une paix immense, qui n’exclut rien, et accepte tout ce qui se présente. Elle ne peut apparaître que dans le présent. Lorsque l’on pense au passé, ce sont des souvenirs, lorsque l’on pense au futur, ce sont des projets et non l’attention. La liberté ne peut exister que dans le présent.

Quand l’attention est faible c’est comme un objet qui flotte à la surface de l’eau et est emporté au gré des vagues. Nous sommes emportés par le passé et le futur, par les inquiétudes, les peurs.

Plus nous avons d’attention, plus nous pouvons nous rendre compte comment l’attention nous protège contre le désir, l’aversion, la haine et l’ignorance.

La seconde qualité est l’investigation : dhamma vicaya

Elle apporte la clarté, car c’est une sorte de curiosité, d’étude, d’examen. Lorsque des visiteurs déplaisants comme la douleur, la peur, la colère surgissent, au lieu de leur fermer la porte, nous devenons curieux au sujet de ces visiteurs, nous voulons savoir à quoi ils ressemblent, nous les incluons dans notre pratique.

Nous devons laisser de côté les concepts et expérimenter la réalité, c’est-à-dire ce qui apparaît à chaque instant. Ce sont nos concepts qui nous emprisonnent et empêchent la clarté d’émerger, car nous nous attachons à nos concepts. Lorsque nous lâchons prise, la liberté est complète.

La troisième qualité est l’énergie, l’effort : viriya

L’énergie et l’effort sont indispensables et doivent être tous deux équilibrés. Le début de la pratique requiert beaucoup d’énergie et d’effort. Nous devons constamment ramener l’esprit. Il faut aussi fournir un grand effort pour surmonter les doutes, l’agitation, la somnolence, l’ennui. Cependant, avec douceur et énergie nous devons observer encore et encore.

Nous gaspillons beaucoup d’énergie quand nous jugeons, quand nous critiquons. Ceci entraîne des tensions, des contractions dans les épaules, le ventre ou la tête, ainsi que de la fatigue. Ce sont des signes qui nous permettent de nous apercevoir que nous faisons trop d’effort, que nous luttons, que nous cherchons à gagner quelque chose, à atteindre quelque chose. Nous pouvons à ce moment nous souvenir qu’il n’y a rien à faire, seulement rester là, immobile et observer.

Nous pouvons nous approcher de nous-mêmes avec douceur et compassion, au lieu de nous juger et nous pourrons trouver alors beaucoup d’énergie.

La continuité est un aspect important, cela signifie être attentif constamment. Nous devons être curieux pour voir à quel moment, dans quelles circonstances, nous perdons notre attention ; et avec douceur, constance et patience revenir sans cesse dans le présent.

La joie est la quatrième qualité : piti

C’est un grand plaisir, une sorte d’émerveillement, de contentement.

Parfois, quand on pratique, on peut devenir sérieux et tendu, alors que la joie apporte le bien-être. Cette joie est très différente des plaisirs ordinaires. C’est une sorte d’unité du corps, de l’esprit et du cœur.

Quand la joie emplit notre être, notre esprit devient calme et l’on ressent un grand bien-être. Cependant, la joie doit être équilibrée avec l’attention, sinon nous pouvons devenir agités.

La cinquième qualité est le calme, la tranquillité : passaddhi

Nous sommes habitués à agir, à l’action et il nous est difficile de rester immobile et calme. Cependant, nous en avons la capacité. Le calme est déjà là, en nous, il est simplement recouvert par notre agitation. Cette tranquillité nous fait voir clairement les choses. Quand nous méditons, nous ne devons pas bouger, nous sommes conscients de la respiration, des bruits qui vont et viennent, nous abandonnons le poids du passé et les appréhensions du futur. Nous sommes seulement dans le présent, et pouvons être heureux si nous acceptons les choses comme elles sont. Nous sommes attentifs et laissons les choses suivre leurs cours. Notre esprit se calme et nous pouvons voir clairement la nature de toutes les choses.

La sixième qualité est la concentration : samadhi

C’est la capacité à rassembler toute notre énergie, à être calme et à voir clairement. Cela permet à la sagesse de se manifester.

Tout le monde peut y arriver, même si certains ont plus de facilités que d’autres.

Nous ne devons pas rechercher le calme et la paix, ils surgiront automatiquement. Si nous utilisons notre concentration pour échapper à la réalité, nous perdons notre temps. Nous devons utiliser notre concentration pour examiner la nature de notre esprit car c’est la seule chose qui peut nous libérer.

Revenir sans cesse à l’instant présent apporte le calme et nous éloigne de l’agitation. Toutefois, il ne faut pas vouloir se débarrasser des pensées. Il ne faut pas résister, forcer pour trouver le calme. Il faut se détendre et observer.

La continuité est importante. La concentration n’arrive pas par hasard, toute seule, mais par nos efforts répétés pour être présent. Si nous ne faisons pas suffisamment d’efforts, elle ne pourra pas se développer.

Lorsque notre concentration s’approfondit, nos pensées se calment, la clarté apparaît.

La septième qualité est l’équanimité : upekkha

Elle nous permet d’être avec ce qui existe sans être perdu ou désespéré, sans prendre les choses personnellement ; c’est l’acceptation totale de ce qui est.

Mais ce n’est pas être indifférent ou passif. C’est lié à la compréhension, à l’ouverture et à la clarté. Nous pouvons savoir où, quand et comment agir. Ce n’est pas vouloir changer ou contrôler les choses selon nos souhaits. C’est accepter les choses simplement comme elles sont.

Nous passons beaucoup de temps à résister, à lutter, à rejeter, à ne pas accepter les situations et les gens. Nous ne désirons que ce qui est plaisant, agréable et bénéfique, mais cela génère beaucoup d’anxiété et de souffrance. Si nous permettons aux choses d’être ce qu’elles sont, si nous les acceptons, nous ressentons alors une grande paix. Avec l’équanimité, chaque instant est parfait, notre cœur s’ouvre à ce qui est plaisant, tout comme à ce qui est déplaisant. Nous sommes tolérants vis-à-vis de ce qui est désagréable.

Par la pratique, l’équanimité se développe et nous devenons capables de lâcher prise, d’accepter et de voir les choses telles qu’elles sont réellement. La sagesse et la compréhension émergent tout naturellement.

Nous ne pouvons pas faire surgir ces qualités, ces facteurs d’éveil par notre volonté. Ils ne se développent que grâce à la pratique, à une motivation et une intention sincères, au désir d’être présent, avec patience.

Quand ces sept qualités sont pleinement développées, l’esprit devient lumineux et clair, plein de joie, de paix et de liberté. Nous pouvons enfin vivre harmonieusement et heureux.

Extraits de discours du Vénérable U Pandita traduits par Vipassanasangha

relire le billet sur le bonheur de l’individu qui nourrit le groupe

abonnezvous

 

Publicités

2 Réponses

  1. Ô que de textes tu déposes sur ton blog et qui arrivent au bon moment dans ma vie quotidienne.

    Ils dissipent mes doutes, me ramènent à l’essentiel.

    Encore une Merci,

    Salutations Lung Ta !

    Marso

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :